Top Dogs Top Dogs  
Théâtre
Sam. 18 octobre 2008 à 20:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:22.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Top Dogs est une expression qui désigne les chiens de race dans le milieu des compétitions canines. Compétitifs, déterminés, voire arrogants, ces Top Dogs deviennent, sous la plume du talentueux Urs Widmer, des cadres d’entreprises de très haut calibre. La pièce s’ouvre sur une réunion hebdomadaire de la NCC, la New Challenge Company, pendant laquelle huit de ces Top Dogs apprendront à gérer leur nouvel état de …chômeur. Autrefois puissants et inattaquables, ils se retrouvent démunis, honteux, sans repères. Ensemble, réunis par la NCC, ils relateront les hauts faits de leur carrière et partageront le douloureux souvenir du licenciement à travers des monologues cyniques et empreints d’humour noir, des reconstitutions d’événements cocasses et des mises en situation percutantes. La NCC, qui s’engage à « relocaliser » les Top Dogs déchus, se donne comme mandat de redonner à ces chômeurs le lustre et la confiance qu’ils ont perdus…Une « thérapie » peu ordinaire et hilarante au terme de laquelle les Top Dogs en ressortiront gonflés à bloc, prêts à relever de nouveaux défis.

texte de Urs Widmer

Metteur en scène: Michel-Maxime Legault

Conceptrice décors et costumes: Elen Ewing
Conceptrice des éclairages et régie: Anne-Marie Rodrigue Lecours
Directeur Technique: Julien Blais-Savoie

Interprétaion: Sébastien Dodge, Danny Gilmore, Alexandre Daneau, Philippe Cousineau, Marie-Eve Trudel, Philippe Robert et Marie-Claude Giroux.

www.mareehaute.ca

  Top Dogs

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Hommage à Radiohead - Idioteque
  Hommage à Metaliica
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Audree and the Flying Cats
  One night with Elvis
  Le Cabaret de Noël de NOËL!
  Booka Shade
  Pike River Blues Band
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Jean-Michel Pilc - Songs Project
  FSM | Passion Méditerranéenne par Ventanas
  Un violoncelle seul... sous les chandelles



Vos commentaires

La recherche d'emploi en spectateur  
Top dogs, ce sont des directeurs, des cadres qui ont perdu leurs emplois et se retrouvent sur le marché du travail... mais c'est surtout une vision satirique de notre comportement face à la perte d'un emploi : c'est notre fierté qui est touchée ! C'est aussi une vision actuelle de notre société : le travail prend une place importante dans notre vie au-delà du salaire et du temps passé, c'est notre image, notre rang social... chaque petite victoire au travail apporte une jouissance simple. Il est plus facile de réussir au travail que dans la vie de tous les jours, gérer des dossiers et des clients plutôt que sa culture, son esprit, son entourage, sa famille ! A la perte d'un emploi, c'est la chute de ce masque et la confrontation au vide de notre vie, ou aux difficultés familiales occultées par l'emploi. Bref, une bonne réflexion, à voir !

Julie M.
Dim. 22 février 2009



Decu  
J'ai aimer,mais decu un peu, je trouvais qu'il ni avait pas trop de fil conducteur .l'idée de la piece etait bonne mais un peu de misere a comprendre tout

Cookgirl
Jeu. 13 novembre 2008



Frais  
Un auteur que je n'avais jamais entendu, de acteurs qu'on ne voit pas souvent jouer. Nous avons passé une très belle soirée et la pluie froide battait.

Matthieu G.
Mer. 29 octobre 2008



Top Dogs  
Un texte intéressant, des interprètes à découvrir. Mon invité a beaucoup apprécié aussi. Merci!

Laura K.
Dim. 26 octobre 2008



Top Dogs  
Vue hier soir avec mon copain, la pièce, en plus d'être divertissante, pousse à une prise de conscience sur le "travailleur jetable" et l'impact psychologique, la remise en question qui suivent un licenciement. La pièce joue aussi beaucoup sur les apparences, souvent trompeuses. Très intéressant!

Julie F.
Jeu. 23 octobre 2008