Le Dragon d'Or - Souper Spectacle  
Théâtre
Jeu. 24 avril 2014 à 20:00
Théâtre Prospero
1371, rue Ontario E., Montréal
  Carte
33.00$ / 22 % de rabais! (Régulier:42.20$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

OFFRE: L'offre comprend un repas asiatique du restaurant Tampopo.


Tous les mercredis soirs après le spectacle venez assister à une discussion avec un intervenant de choix.

C’est à un repas thaï-chinois-vietnamien que vous convient les cinq hôtes de cette soirée. Au menu : mets asiatiques, contes et personnages prenant vie autour des tables d’un restaurant… entre nouilles ramen, pad thai et cris. Cris ? À la cuisine, un jeune Chinois souffre atrocement d’une dent cariée. Sans papier, sans argent, impossible de l’emmener chez un dentiste ; il faudra opérer à froid. Mais la dent vole et retombe… dans la soupe numéro 6 ! À qui va-t-on la servir ? Est-elle déjà en route vers la salle ?

Le Théâtre Décalage et les Productions Quitte ou Double joignent leurs forces pour offrir une expérience théâtrale unique. Leur intérêt commun pour la dramaturgie contemporaine les a menés vers l’un des auteurs les plus prolifiques de sa génération, l’Allemand Roland Schimmelpfennig, qui signe un texte caustique où les codes habituels du théâtre sont bousculés. Engagé, vif, déroutant, Le Dragon d’Or est une fresque qui s’élève contre l’injustice criante et la place accordée aux immigrants.




www.theatreprospero.com/spectacle/le-dragon-dor/

  Le Dragon d'Or - Souper Spectacle

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau
  Noël chez les Bach
  Quatre saisons 2.0
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Hommage à Bob Marley
  Le meilleur des années 60
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  FSM | Pour le meilleur des mondes
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Boubacar Traoré
  Colin Hunter
  Les Choralies
  NUITS LATIN JAZZ AVEC ALEX BELLEGARDE
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu