Daylight & Ossip Daylight & Ossip 
Danse
Jeu. 30 octobre 2008 à 19:30
Espace Tangente
840, rue Cherrier, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:17.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Dans le cadre de la série Impulsions (Six orientations charnelles et sensitives qui cohabitent entre catharsis et gravité. De ces corps-matière émanent des récits physiques. Impacts et contacts.)

Daylight - Dean Makarenko
"Je veux voir la beauté éclatante et troublante se heurter à un charme insensé. Je brode minutieusement un discours amoureux de la danse, particulièrement, la danse issue du groupe Grand Union".

Ossip - Andrew Forster
"Je me suis inspiré du poème You and I de Ossip Mandelstam, poète russe de la période stalinienne, pour mettre en mouvement, en musique, en vidéo et en paroles la problématique de l’Art : relation entre l’œuvre et son observateur".

www.tangente.qc.ca

  Daylight & Ossip

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Paulo Ramos Quartet
  Echoes, hommage à Pink Floyd
  Jean-Michel Pilc
  Sin Bandera
  Festival Le Jeune Archet
  Moments Musicaux | Autour du Livre d’orgue
  Le temps d'une chanson
  Hommages à Guns N'Roses et à Mötley Crüe
  Amy in heaven - tribute to Amy Winehouse
  Vivaldi les 4 Saisons à la chandelle!
  Reflections on Life’s Changes
  Dawn Tyler Watson
  Les Grandes chansons d'hier
  Josh Rager | Hommage à Billy Strayhorn
  Olivia Maisel



Vos commentaires

C'est juste pas pour nous  
Deuxieme tentative pour un spectacle de danse: faut se rendre à l'évidence ça clique pas pour nous. Tous ne sont pas atteignables par toutes les formes d'art. Mais par la chaleur des applaudissements entendus, il faut croire que certains ne trouvent pas hors de portée l'émotion transmise par la danse. Pour vous dire, dans la première rangée et dans la première partie du spectacle, nous avons somnolé... Heureusement la deuxième partie plus dynamique nous a permis de rester bien éveillé, mais sans plus de courant ressenti.

Michel M.
Sam. 1 novembre 2008