Chasse au Godard d'Abbittibbi  
Cinéma
Mer. 30 avril 2014 à 19:30
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

En 1968, à Rouyn-Noranda, au nord-ouest du Québec, le passage inattendu d’un cinéaste français de réputation internationale, qui venait y faire des expériences politiques et télévisuelles, attise le côté révolutionnaire de Michel, un jeune Abitibien, et alimente le besoin d'évasion de sa copine Marie. Au contact de Paul, montréalais parmi l'équipe française accompagnant le réalisateur, ils s'engagent eux-mêmes dans une quête identitaire et sociale à travers ce nouvel outil technologique qu'est la vidéo. Des frictions personnelles découlerons de leurs actions et de leurs rencontres et mèneront Marie à se poser l’ultime question : partir ou rester?

Un film d'Éric Morin avec Sophie Desmarais, Alexandre Castonguay et Martin Dubreuil.



www.accesculture.com

  Chasse au Godard d'Abbittibbi

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  TULLY | VOA
  Les Lettres de ma mère
  Faute d'Amour (Andrei Zviaguintsev, 2017)
  Une Femme fantastique
  Fleur de neige et l'éventail secret
  Une Famille syrienne
  The Big Lebowski - 20e anniversaire
  Ciné-Club Panorama | Sur les traces d’Arthur
  Knock | Première du film
  Marathon du conte pour les familles
  La passion Van Gogh
  On ne peut pas faire 2 fois la même erreur
  Charlotte a du Fun (Sophie Lorain, 2018)
  L’autre côté de l’espoir d'Aki Kaurismäki
  Ciné-Conférence: Parcs de l'Ouest



Vos commentaires

Bon film  
Bons acteurs, bon film, bonne histoire!

Nathalie G.
Lun. 2 juin 2014



En 1968 ou en 2014  
Le désir de liberté le désir de justice,c est toujours en nous mais le quotidien et la difficulté de survivre dans ce monde nous force à mettre de coté nos idées . Dans ce film on réalise que les gens en région ont les mêmes attentes et peut être plus difficile à réaliser. Je ne pense pas que la fuite vers la grande ville améliore leur sort. Il faut prendre conscience que nous pouvons être heureux peu importe le lieu.

Serge G.
Ven. 2 mai 2014



Très, très lent  
Commentaire de mes invités: Nous avons trouvé que Sophie Desmarais campait très bien son rôle dans ce film. Toutefois, le rythme était trop lent pour nous. Ceux qui aiment les films de Godard tomberont sans doute sous le charme. Ce ne fut pas notre cas.

Sophie P.
Ven. 2 mai 2014