LULU de Franz Wedekind  
Théâtre
Mer. 7 mai 2014 à 20:00
Espace La Risée
1258, rue Bélanger, Montréal
  Carte
15.00$ / 32 % de rabais! (Régulier:21.94$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

De retour avec une 3ème production, La Compagnie de la Lettre 5 nous plonge dans l’univers trouble de Lulu de Franz Wedekind, dans une mise en scène de René Migliaccio (directeur artistique et metteur en scène de la Compagnie Black Moon Theatre de New York et de la Compagnie de la Lettre 5).

Lulu : Un monde intimiste, viscéral, romantique et érotique…

Lulu, c’est le portrait en plusieurs tableaux de la vie d’une jeune fille au passé tourmenté, dont les conséquences se répercutent sur ses relations avec les hommes qui gravitent autour d’elle. Prise dans un tourbillon de manipulation et de chantage, Lulu se retrouve à poser des gestes meurtriers. Condamnée à une vie de fantasmes et de confusion, Lulu s’enfuit vers sa propre mort.

Lulu c’est : l’enfance humiliée, la confusion identitaire de la femme, la tyrannie des passions humaines, la femme objet de fantasmes masculins, le sexe désacralisé dans une société hyper-sexualisée.

«Ce qui m’intéresse dans le personnage de Lulu, c’est de mettre en lumière le concept de sa blessure psychique et comment elle affecte son comportement. La blessure qu’elle a subie est le résultat d’une violation de sa sexualité dans l’enfance, qui aura des conséquences traumatiques dans sa vie de femme », explique le metteur en scène, René Migliaccio.

Distribution: Stéphanie Ribeyreix, Luc Charette, Cédric Cilia, Grégoire Cloutier, Mike Melino, Robert Reynaert, Jean-Philippe Richard et Émilie Sigouin, ainsi que de la violoncelliste Viviana Gosselin (musique en direct).

Le compositeur Amaury Groc signe la musique originale et la peintre collagiste India Evans a créé des oeuvres qui font partie intégrante de la mise en scène.

www.compagniedelalettre5.com

  LULU de Franz Wedekind

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La LNI s'attaque aux classiques
  Improvisation avec LNI et des invités
  Sunday Night Improv
  Ligue d'improvisation LA LIB



Vos commentaires

Catherine avec un grand C  
Stéphanie Ribeyreix, que dire a part une prestation tout a fait extraordinaire de sa part dans une pièce de Wedekind qui était au dix-neuvième siècle un des auteurs les plus provocateur et libertaire. Mise en scène des plus animé et trame musicale au violoncelle qui ajoute beaucoup a l'oeuvre. Les projections sur le voile transparent sont des plus exceptionnelles. Le seul hic c'est peut-être a l'occasion des prestations un peu inégales de certains comédiens. Mais il faut dire que ça doit être difficile d'être a la hauteur quand on habite une même scène que Catherine Ribeyreix.

Yves P.
Lun. 19 mai 2014



Pauvre petite Lulu  
Pièce qui aurait pu être abrégée (deux heures franc sans entracte c'est long pour un sujet aussi difficile) mais reste néanmoins que le thème abordé est bien réel et troublant aussi; celui de mettre en lumière la blessure psychique d'une femme qui a subi une violation de sa sexualité lorsqu'elle était enfant. Rien de banal ni de jojo dans la triste tragi-réalité de cette jeune femme (Lulu) puisque cela aura des conséquences traumatiques pour le reste de sa vie. Comportements malsains tordus & déviants qui seront teintés d'une sexualité banalisée. À donner des frissons & faire réfléchir aussi sur la longue portée des blessures subies durant l'enfance. Alors éduquons nos enfants et dénonçons les abuseurs car les séquelles sont lourdes et trop souvent persistantes aussi. Interprétation remarquable par Stéphanie Ribeyreix du personnage principale, Lulu.

Jewel
Lun. 19 mai 2014



Interminable  
Une pièce de 2 heures qui en a paru 3 à mon invitée et moi. Le metteur en scène pourrait grandement resserrer les tableaux présentés. On ne va pas assez loin dans le hard, le trash, le désespoir. Il y a même eu des rires dans la salle. Heureusement le jeu de Stéphanie Ribeyreix est vraiment très bon, tant au niveau des émotions, des expressions faciales que de ses mouvements corporels.

Yves P.
Dim. 11 mai 2014