Vieux motard que j'aimais Vieux motard que j'aimais 
Théâtre
Ven. 7 novembre 2008 à 20:30
Le Balcon Cabaret Music-Hall
463 rue Sainte-Catherine O. (Dawson Hall - entrée par la porte avant de l'Église St-James), Montréal
  Carte
15.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Souper-Spectacle Disponible

Le Balcon présente VIEUX MOTARD QUE J'AIMAIS, une création de Caroline Mailhot.

Audrey invite ses amies à venir célébrer son 28e anniversaire de naissance chez elle. Il faut dire qu’Audrey n’a jamais passé une belle journée de fête, l’univers conspire depuis son enfance à faire de cet évènement un désastre. En panique à l’idée que la prophétie se répète encore une fois cette année, elle tente de préparer la venue de ses copines avec une précision militaire. François, son amoureux, essaie par tous les moyens de la rassurer mais sans succès. En parallèle, Vicky, Zoé et Rosalie doivent acheter un cadeau à la fêtée et se rendre chez elle. Ce n’est pas chose simple puisque Rosalie est quelque peu agoraphobe et Vicky, qui conduit la voiture, n’a aucun sens de l’orientation. Après plusieurs péripéties, les trois filles arrivent finalement à bon port pour se retrouver face à face avec Christian, un ami très dragueur que François avait invité pour lui tenir compagnie. Est-ce qu’Audrey réussira à contrôler les ardeurs de Christian afin d’avoir une fête réussie ?

Mise en scène de Frédéric-Antoine Guimond.

www.lebalcon.ca



  Vieux motard que j'aimais

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Dawn Tyler Watson
  Alex Francoeur
  MaryDee
  Bharath and his Rhythm Four
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Canicule Tropicale invite Mambo Chick
  Concert de Noël... sous les chandelles !
  Musica Cubana
  Saga nordique, un conte musical viking
  Josh Rager
  Cohen: chansons inspirées de la Bible
  Groupe Oktopus | Célébration klezmer
  Josh Rager | Hommage à Herbie Hancock
  Roman Zavada | Résonances boréales