Le grand défoulement au Musée Grévin 
Humour
Sam. 14 juin 2014 à 14:00
Grévin Montréal
705, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:21.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Bien prendre soin d'imprimer les coupons après votre réservation.

Le musée Grévin et l'imitateur Greg Tudeski s'unissent à l'occasion de « Grand défoulement » au profit de la Fondation québécoise du cancer.

Le musée Grévin, institution montréalaise avec une collection de 120 personnalités, a le plaisir de s'associer à l'artiste imitateur Greg Tudeski, afin de récolter des fonds pour la Fondation québécoise du cancer.

Le samedi 14 juin en après-midi, dans le cadre du « Grand défoulement », Greg Tudeski offrira dans la salle de bal du musée, trois performances inédites (14h-15h-16h), pour le plaisir des visiteurs. Les statues du musée Grévin sont criantes de vérité, il  ne leur manque que la voix.  C'est ce constat qui a mené l'imitateur à initier cet événement, « Et si les statues chantaient... », où se succèderont les voix de plusieurs des pensionnaires du musée, Ginette Reno, Diane Dufresne, Elton John, pour ne citer que ceux-là.

Les visiteurs seront invités à faire un don à la Fondation québécoise du cancer.

Greg Tudeski s'est fait connaitre à travers ses participations au Grand rire comédie club, au Festival Juste pour rire (Terra Karnaval, scène Vidéotron) et à la populaire émission En route vers mon premier gala Juste pour rire sur les ondes de MaTV.

www.gregtudeski.com

  Le grand défoulement au Musée Grévin

Inscription
Fil culturel | Humour

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les monologues du vagin
  Crudités
  10 ans de mariage !
  Cabaret Tollé
  Le Sapin de Noël
  Ai-je du sang de dictateur?
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Dans la tête de Proust
  No strings (attached)
  Les habits de sa majesté
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Le clan des divorcées
  La singularité est proche