Nager en surface (Swimming in the shallows) Nager en surface (Swimming in the shallows)  
Théâtre
Ven. 2 mars 2007 à 20:00
Espace Go
4890, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
20.00$ (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une présentation du Théâtre de l'Opsis

Nick est dans la quarantaine et il est gai. Il est arrivé à la fin d’un cycle de « One-night stand ». Une rencontre inattendue à l’aquarium va faire basculer sa perception des relations amoureuses. En effet, Nick va s’éprendre d’un dangereux requin mâle dénommé Mako.

De l’autre côté, les amies de Nick, Carla Carla et Donna ont une relation stable; mais sont-elles prêtes à célébrer leur engagement lors d’une cérémonie officielle? Dans un troisième temps, on découvre Barb et Bob. Ces derniers ont atteint un certain plateau où la stabilité est venue sceller leur engagement amoureux.

Il reste maintenant à savoir si chacun des personnages partage la même perception de ce nouvel état de contentement au sein de leur relation. Cette folle épopée est interprétée par Annick Bergeron, Pierre Bernard, Stéphane Breton, Patrice Godin, Élise Guilbault et Marie-France Lambert.

Mise en scène: Serge Denoncourt
Texte: Adam Bock
Traduction: Serge Denoncourt
Assistance à la traduction: Maryse Warda
Scénographie: Louise Campeau
Costumes: François Barbeau
Musique originale: Nicolas Basque
Éclairages: Luc Prairie
Conception vidéo: Jean-François Caissy

Du 20 février au 17 mars 2007 à 20h00 au Théâtre Espace Go

Site du Théâtre de l'Opsis


  Nager en surface (Swimming in the shallows)

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Trésor de Suède
  Syli d'or | Ralami x Banitsa
  Le chant de Kathinka
  Syli d'or | Monsieur Raph x Benjino
  Olivier Babaz avec Michel Cusson
  Alexandre Da Costa - Stradivarius à Vienne
  Best of Soul, Motown et Jazz
  Les belles françaises
  Les chansons si chères à nos coeurs
  Les Murènes
  Phth chant Phth
  Habana Nights!
  Récital de piano avec Mozart et Beethoven !
  Belle Arménie!
  Sound of Soul



Vos commentaires

Belle Soirée  
J'ai bien apprécié cette pièce même si ce n'est pas mon genre de pièce habituellement. Bonne Mise en scène et les acteurs sont bons !!

Jessica P.
Jeu. 5 avril 2007



En surface!  
Un titre révélateur 'Nager en surface", c'est le sport que pratiquent les personnages de la pièce, sans même en prendre conscience. Leur superficialité ne peut que se transposer dans leurs relations affectives... Jusqu'à ce qu'un requin, qui nage en profondeur, s'infiltre dans la dynamique. Un décor des plus sobres –deux bancs – où le multimédia est bien utilisé, bien que quelquefois de manière un peu agressante.

Johanne T.
Dim. 11 mars 2007



Exquis!  
La pièce est géniale et répond très bien à ce que le titre annonce: on nage en surface sans jamais descendre en profondeur pour mettre le doigt sur les vrais problèmes. Élise Guilbeault et Marie-France Lambert sont géniales... délicieuses! À voir absolument!

Patrick C.
Ven. 9 mars 2007



Drôle mais weird par moment  
Le titre résume le commentaire... il y avait des moments très droles... mais parfois des scènes très bizarres... Par contre, le jeu des acteurs est excellent! Donc faut pas hésiter à y aller, on passe un bon moment!

Fabrice P.
Ven. 9 mars 2007



Très bonne pièce  
J'ai beaucoup aimé la pièce Nager en surface qui fait référence à la superficialité des certaines personnes. Le jeux des comédiens est très bon. J'ai passé une excellente soirée.

Alexandre C.
Mar. 27 février 2007



Nager... mais pour aller où?  
Cette pièce m'a laissée un peu perplexe quant au sens que je devais lui donner. On assiste à une série de scènes mises bout à bout sans trop savoir ou ça nous mène. La distribution est également hétéroclite et surprenante. Mais quelle distribution! La mise en scène est dépouillée et utilise le multi-média. Fait assez rare de nos jours, il n'y a pas eu d'ovation debout. Que des applaudissements polis, mais soutenus. J'ai passé une belle soirée.

Nicole S.
Ven. 23 février 2007