Harmonielehre | Film immersif  
Cinéma
Mer. 16 juillet 2014 à 20:00
SAT (Société des arts technologiques)
1201, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:23.95$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté du 30 juin au 15 août 2014, ce film immersif et musical vous plongera au coeur de la pièce Harmonielehre du compositeur américain John Adams!

À travers la captation de l'Orchestre symphonique de Montréal et de son chef Kent Nagano à la Maison symphonique, vous serez propulsés dans un monde imaginaire, entre le subconscient du compositeur et la grandeur de la Satosphère.




www.osm-sat.ca/

  Harmonielehre | Film immersif

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Moi, petite Malgache-Chinoise
  Ciel et cendres - Lucie Grégoire Danse
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie
  Les danses de la mi-chemin 2016
  L'Envers de moi



Vos commentaires

Film immersif SPECTACULAIRE !   
Évidemment, il faut apprécier la musique de John Adams, plutôt moderne... Ex. L'opéra NIXON IN CHINA Intéressant de voir l'O.S.M. et Kent Nagano filmés dans la grande salle de concert de La Maison Symphonique de Montréal. Effets visuels graphiques saisissants accompagnant bien la trame sonore.

Louise D.
Dim. 10 août 2014



Spectaculaire !  
J'ai commenté élogieusement le soir même, du 6 août,... Pourtant, je vois dans mon dossier, aucune trace de mon appréciation.... .

Louise D.
Dim. 10 août 2014



Voyage dans l'imaginaire  
Commentaire de mes invités : Nous avons passé une agréable soirée, propulsés dans un monde imaginaire et accompagnés de l'OSM que demander de plus ?

Jeannine C.
Lun. 28 juillet 2014



Hallucinant  
Formidable expérience d'immersion sur musique contemporaine. J'adore ce dôme (satosphère) genre de cinéma 360 degrés ou de planétarium. On y fait un voyage quasi interstellaire (sans qu'on y voit de planètes) et que dire de la traversée du pont jusqu'à l'entrée au coeur de cette ville gigantesque qui me rappellait New-York et tout cela sur une formidable musique. À expérimenter pour sûr.

Denis B.
Mar. 22 juillet 2014