FFM | Amanet FFM | Amanet   
Cinéma
Sam. 30 août 2014 à 19:00
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Bien lire votre reçu de réservation pour la récupération de vos places.

Film présenté en compétition officielle du Festival des Films du Monde 2014.

Un homme qui cache des documents secrets légués par son père est obligé de fuir le pays pour échapper aux Services secrets.

Namik Ajazi.; Albania - Italy; 92 min.; Albanais s.t.a.

  FFM | Amanet

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La marmite ensorcelée | JMC
  Guillaume Martineau Quintet
  Madeline
  Gary Schwartz - Hommage à Jim Hall
  Graveyard Train - The CCR Experience
  Jamais trop tôt pour se parler d'amour
  Two to tango
  Marie-Élaine Thibert - Spectacle intime
  Chants des pays D’Oc
  Wintermezzo
  Espiègleries
  Inédit! 1.0
  Stéphanie St-Jean
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Baren Acres County



Vos commentaires

Bon film!  
Bonne représentation de l'Albanie d'après guerre. Quelle tristesse et quelle fatalité dans le destin de ces familles...

Nathalie G.
Dim. 23 novembre 2014



Un vrai film de festival!  
Depuis des décennies, je vais au FFM pour plusieurs raisons. Évidemment pour voir du cinema de qualité mais surtout pour l'ouverture sur le monde que ce dernier procure. Le film Amanet, entre parfaitement dans ces deux categories. De l'Albanie, je ne connaissais que Mère Thérésa... ce film de fiction, nous présente un portrait assez noir du regime d'oppression dont le people a subi les affres. Le suspens est au rendez-vous! Cependant, il y a certaines longueurs, ou de l'information inutile devrais-je dire. Pourquoi nous présenter la "petite amie" du protagoniste alors qu'elle ne joue aucun role clé dans le dénouement? Autre faiblesse au niveau du scenario; alors que nous pensons que la famille envoyée en reclusion au début allait jouer un rpole important, là aussi, nous restons sur notre appétit. Cependnat, malgré tout, ce film vaut le déplacement.

Chantal S.
Mar. 2 septembre 2014