Parfois, dans la vie, les choses changent Parfois, dans la vie, les choses changent 
Théâtre
Sam. 6 septembre 2014 à 16:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Spectacle de cirque-théâtre alliant jonglerie et opéra dans un enrobage clownesque. Une invitation à découvrir les nouvelles formes de cirque et tout autre plaisir délicieusement coupable! Parfois, dans la vie, les choses changent est une idée originale de et interprétée par Émile Carey et Marie-Claude Chamberland et mise en scène par Christine Rossignol. Une production de la Bande artistique présentée dans le cadre de la Feria dans Sainte-Marie, fête familiale qui débutera dès midi au Parc Médéric-Martin.




Pour les 5 ans et plus.

www.accesculture.com


  Parfois, dans la vie, les choses changent

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dehors
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  Le reel de la locomotive
  Splendeur du mobilier russe
  Burn Out Total
  Botox & Silicone
  Les monologues du vagin
  Lignedebus
  Eau courante
  Non Finito
  Mohamed le Suédois
  Le clan des divorcées
  La singularité est proche
  Je suis un arbre sans feuille
  Soirée Tchekhov



Vos commentaires

Parfois des spectacles sont très bons  
Un beau spectacle qui a su plaire aux petits et aux grands. Il y a plein d'humour dans ce spectacle qui fait une belle place au mariage du cirque et du chant lyrique. Elle, elle sait chante et lui, il sait jongler.

Daniel L.
Lun. 8 septembre 2014



Spectacle très amusant.  
Très bon spectacle pour tous mais très apprécié par les plus jeunes. Certains passages sont efficaces et visuellement spectaculaires. D'une durée de 50 minutes donc pas trop long pour ne pas que les enfants se tannent, on en aurait redemander un peu.

Denis B.
Dim. 7 septembre 2014