Québec Gold Québec Gold  
Cinéma
Mer. 21 janvier 2009 à 19:00
Pavillon Judith-Jasmin | Salle Jean-Claude-Lauzon
1564, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:7.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

La série Prends ça court!, en association avec l’Office National du film (ONF), est fière de présenter, pour la 2e année consécutive, Québec Gold, une sélection des 10 meilleurs courts métrages québécois produits dans l’année. Québec Gold sera présenté à Ex-Centris du 9 au 15 janvier 2009 pour ensuite se déplacer au cinéma ONF du 17 au 21 janvier 2009. Deux chances plutôt qu’une de voir dans un seul programme les films ayant voyagé dans les plus grands festivals du monde et ayant remporté de nombreux prix!

Le fondateur de Prends ça court!, Danny Lennon, récidive donc cette année encore avec un programme de court métrages haut en couleur pour Québec Gold. Les amateurs de tous horizons seront comblés par une sélection éclatée de dix courts. Année après année, Québec Gold s’est donné pour mandat de faire découvrir à un public toujours grandissant des œuvres brillantes, complexes et complètes. La cuvée 2008 ne fait pas exception.

Au menu cette année : La battue de Guy Édoin, dernier volet de la trilogie Les affluents, débuté avec Le pont et suivi par Les eaux mortes gagnant d’un Jutra. Ce dernier opus a remporté le prix International Film Guide Inspiration Award au Festival international du film de Toronto; Synthétiseur de Sarah Fortin présente un « road-movie »… en transport en commun. Il a été sélectionné au Festival International du film de Toronto, Festival du nouveau cinéma, Cinéma du Québec à Paris et à remporté deux prix à Prends ça court!; Drux Flux de Theodore Ushev, film muet entre figuration et abstraction qui illustre l’écrasement de l’homme moderne par le rouleau compresseur de la performance. Mention honorifique pour le meilleur film d’animation expérimental/abstrait au Festival international d’animation d’Ottawa; Next Floor de Denis Villeneuve, court métrage mettant en scène un banquet luxueux et grotesque. Collectionnant les prix et les mentions, il a remporté des prix dans pas moins d’une douzaine de festivals internationaux dont le prestigieux prix du meilleur court métrage de la semaine internationale de la critique 2008 à Cannes; Ça pis tout l’reste de Patrick Boivin, honoré par deux prix à Prends ça court!; Les anges déchets de Pierre M. Trudeau, court d’animation 3D qui met en scène des personnages animés en images de synthèse dans un décor en matières recyclées. Présenté au Festival des films d’Abitibi-Témiscamingue et Planet in Focus International Environmental Film & Video Festival entre autres; La maison que personne ne voit de Jean Malek, photomontage sur l’isolement et la folie d’un homme avec un texte magnifique de Jean-Philippe Payette; Passage de Karl Lemieux, prix de la meilleure musique dans un court métrage international du Hamburg International Short Film Festiva et Grand Prix du jury Prends ça court 2008; Le nœud cravate de Jean-François Lévesque qui pose un regard critique sur le monde du travail et illustre en douceur la puissance de l'espoir, Prix du meilleur court métrage au Festival des films du monde de Montréal.

www.onf.ca/cinerobotheque

  Québec Gold

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mardis métissés – John Kinsha - Genèse
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Heymoonshaker
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Steve Rowe
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Hommage à Metaliica
  Distant Echoes
  Hommage à David Bowie
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  Le meilleur des années 60



Vos commentaires

Une chance que je suis restée!  
Je me suis ennuyée avec les premiers courts métrages qui n'ont pas su m'atteindre. Même celui de Denis Villeneuve m'a déçu. Heureusement, la suite était elle très bonne et a su me faire vivre différentes émotions.

Johanne A.
Mer. 28 janvier 2009



Assez sombre dans l'ensemble  
8 courts métrages sur 10 étaient sombres, voire tristes et même durs pour certains et quand je dis dur je pense entre autres au court métrage la Battue de Guy Edoin où une mère tue sa fille parce qu'elle ne veut pas lui ressembler. J'ai beaucoup aimé le jeu de Karyne Vanasse dans Un Mois de Jean Malek et le court métrage Ça pis tout l'reste de Patrick Boivin était rafraîchissant avec ses personnages du napperon de papier à la table de snack bar. Next Floor de Denis Villeneuve était mordant à souhait. Une voisine de siège me disait que s'il y avait des étrangers dans la salle et que c'était leur première expérience du cinéma québécois ils auraient de quoi être très perplexe et je suis du même avis. Point de vue qualité tout y était tant au niveau sonore que montage et scénarisation.

Jeanne T.
Mar. 20 janvier 2009



COURTS MÉTRAGES - WOW!  
J'avais déjà vue NOEUD CRAVATE au Festival des Films du Monde 2008. J'avais trouvé ça absolument GÉNIAL! Je trouve que les courts métrages sont des perles qui méritent d'être découvertes. J'adore voir l'imagination derrière le talent des créateurs de ces courts métrages. Cette fois-ci, il y avait plusieurs courts métrages, tous aussi différents les uns des autres. Je le recommanderais à quiconque est intéressé par de nouvelles choses. J'ai bien hâte aux meilleurs courts métrages de 2009!!! suzanne

Zuzu0404
Dim. 18 janvier 2009



Non approprié pour public général  
C'était ma première expérience avec les courts métrages. Étant classé général, j'y ait amené ma nièce de 8 ans... à ne pas faire! Pour un public avisé seulement: la musique est très impliquante, les réflexions où on nous entraine sont excellentes mais à voir entre adultes ou à tout le moins avec des adolescents pouvant supporter ce genre et ouvert d'esprit. J'y ai néanmoins découvert la cinérobothèque et ce fut un moment de réel plaisir de pouvoir choisir et écouter des petits films d'animation en attendant la représentation.

Nathalie0411
Sam. 17 janvier 2009