Sweetest Embrace | Return to Afghanistan Sweetest Embrace | Return to Afghanistan 
Cinéma
Ven. 23 janvier 2009 à 19:00
UQAM | Pav. Judith-Jasmin | Salle J.-Claude Lauzon
1564, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:7.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Soorgul et Amir font partie des nombreux enfants afghans envoyés au Tadjikistan durant l’occupation soviétique de leur pays. Lors de l’effondrement de l’URSS, une guerre civile éclate des deux côtés de la frontière, et les enfants sont abandonnés. Ils ne rentreront chez eux que 16 ans plus tard, à la recherche de leurs parents. Une coproduction Oxus Apertura Films, Direction suisse du développement et de la coopération et ONF. V.O.A

Najeeb Mirza • 2008 • 74 min

www.onf.ca/cinerobotheque

  Sweetest Embrace | Return to Afghanistan

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Potluck littéraire de Chloé Sainte-Marie
  Musique, conte et poésie en 3 actes
  Le cabaret des insectes
  Rencontre d’auteur : BIZ
  J'entreprends au présent: Fashion Biz
  Art Machine, le meilleur cabaret en ville
  La production d’aliments aujourd’hui
  Ateliers MONTRÉAL EN LUMIÈRE et Nuit blanche
  Soirée de poésie avec Pascale Cormier
  Potluck Littéraire avec Chloé Sainte-Marie
  Un voyage anthropologique au pays de l’açaï
  OUF! Festival Off Casteliers
  Lancement du livre: Entre le temps et toi
  Conférence : Se libérer de l'anxiété
  Conférence : introduction au Bouddhisme



Vos commentaires

BON DOCUMENTAIRE  
On se plaint le ventre plein. Très beau documentaire. Belles prises de vues. Beaux paysages.

Sylvie T.
Sam. 28 février 2009



Belles images  
Je garderai de ce film de belles images de l'Afghanistan et de son peuple. Je n'ai pas bien compris la raison de la "déportation" des enfants mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier. J'ai été surprise par certaines réactions des 2 personnes en vedette qui ne correspondent pas à mes valeurs. Mon empathie pour eux était variable selon les circonstances.

Johanne A.
Mer. 28 janvier 2009