L’effet de Jocelyn Langlois L’effet de Jocelyn Langlois 
Cinéma
Lun. 24 novembre 2014 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
3.00$ / 63 % de rabais! (Régulier:8.15$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le popcorn vous est offert gratuitement!

Un matin, la terre plonge dans le vide d’énergie total. Tout s’arrête: électricité, moteurs, piles, ondes… Alex, une femme de Québec, est séparée de son amoureux. Devant l’inévitable, elle entreprend de traverser le Canada à vélo. Sur sa route peuplée de désolation, elle fait la rencontre de gens provenant de partout. Elle cueille leurs influences, qui deviennent, le temps d’une rencontre, les seuls points de repère de sa quête.

«L'EFFET a été présenté au Festival des films du monde de Montréal 2013 et au Festival de cinéma de la ville de Québec où il a remporté le Prix du public canadien/québécois, au Edmonton International Film Festival, ainsi qu’au New York City Independant Film Festival.» (Films du Québec).

Canada (Québec). 2013. 85 min. Avec Catherine L. Allard, Simon-Pierre Gariépy, Marco Poulin, Jeremy Aubry, Jocelyn Langlois. (G).



  L’effet de Jocelyn Langlois

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gloucester - Délire shakespearien
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Les monologues du vagin
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Joyeuse Matinée de Noel
  Le saut du lit
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Cabaret Tollé
  Le Sapin de Noël
  Le clan des divorcées
  Macbeth de William Shakespeare
  Crudités
  Mes enfants n'ont pas peur du noir
  10 ans de mariage !



Vos commentaires

Tellement improbable...  
Penser qu'un jour il n'y aurait plus d'électricité, d'énergie, de moyen de transport, etc. Bref, un scénario qui sort définitivement des sentiers battus mais qui en même temps fait réfléchir aussi...sur l'humanité, le vrai sens de la vie, etc. Que recherche l'homme après ce dur constat de vide...la complicité qu'il avait avec un être cher, l'écoute active et juste vivre le moment présent comme il se doit. Tout le long du visionnement je me questionnait sur le but de ce récit improbable mais à la fin je peux dire que j'étais reconnaissante de l'avoir vu. Des moments tendrement ou difficilement...humains à n'en point douter.

Jewel
Lun. 22 décembre 2014



Imaginons un monde sans facebook et sans Atuvu.ca  
Selon moi un film essentiel a très faible budget dont l'écoute devrait être obligatoire pour tous. Qu'arriverait-t-il a une terre qui se retrouverait en panne d'énergie totale. Une terre sans transport, sans moyen de production, sans moyen de référence pour marquer le temps, sans aucune technologie moderne. L'homme trouverait-il les moyens de s'adapter, survivrait-il et voudrait-il vraiment retourner au monde qu'il avait connu avant?

Yves P.
Mar. 2 décembre 2014