Anky ou la fuite / Opéra du désordre Anky ou la fuite / Opéra du désordre 
Théâtre
Mer. 18 février 2009 à 20:00
Théâtre d'Aujourd'hui | Salle J.C. Germain
3900, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Anky ou la fuite / Opéra du désordre est une production du théâtre Péril.

Le texte, la mise en scène et les conceptions sont de Christian Lapointe, assisté d'Adèle Saint-Armand.

En scène, un seul personnage porté par trois comédiens. Ces derniers prêtent corps à ses idées, ses émotions, ses peurs, sa colère. Qu’ils s’expriment par mots ou par images, en solo ou en trio, en canon ou à contretemps, ce qu’ils font apparaître est la mécanique intime du coeur, les voix multiples de la pensée.

Anky met en scène les dilemmes et les batailles que chacun de nous livre en lui-même dans un monde en perte de repères — un monde où aucune norme extérieure ne vient faire taire nos voix intérieures. C’est en suivant un fil ténu, celui d’un simple « désir de silence à l’intérieur », que Christian Lapointe a écrit cette pièce. La pièce tient donc davantage de la symphonie que du texte dramatique : elle présente les chants complexes, l’enchevêtrement de voix intérieures qui font non pas l’unité stable, mais la fragile harmonie qu’est un individu.

Pour servir de caisse de résonance à ce texte musical, Christian Lapointe a dessiné une mise en scène nue, une épure théâtrale.
Amateur de contradictions et d'oxymores, Lapointe crée bon nombre d'images insolites, tant auditives que graphiques.

www.theatredaujourdhui.qc.ca/anky




  Anky ou la fuite / Opéra du désordre

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Samedi Rire Pompette
  Les Mercredis Rires Garantis
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Couscous Comedy Show



Vos commentaires

Bravo les comédiens!  
Bravo les comédiens! C'est une pièce vraiment pas facile à jouer. Pour le reste, la musique est agressante et la pièce est cacophonique. Même la fin est tellement inattendue, qu'on n'a pas la chance d'applaudir les comédiens à la fin. Ça se termine et on est même pas certain que c'est fini.

Steve D.
Lun. 16 février 2009



Poésie ou Délire psychotique  
Ça commence avec 5 minutes de silence, s'en suit un délire de mots souvent incongrus et sans lien; onomatopées, antanaclase, répétitions. Les 3 comédiens ne bougent pas (si ce n'est les bras vers la fin); les éclairages et l'écran invisible sur lequel des mots et encore des mots se promènent et s'entrecroisent, constituent tout ce qui bouge. C'est un trip d'acide qui se termine dans la réalité qui nous montre, notre réflexion, nous les spectateurs; à nous d'y réfléchir. Durée 50 minutes.

Albert
Dim. 15 février 2009