Urbain Desbois | La gravité me pèse Urbain Desbois | La gravité me pèse 
Musique
Sam. 24 janvier 2009 à 20:00
Centre culturel Henri-Lemieux
7644, rue Édouard, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:18.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Urbain Desbois présente son plus récent album, La gravité me pèse, pour lequel il était en nomination dans la catégorie auteur ou compositeur de l'année au dernier gala de l'ADISQ.

Magicien des jeux de mots et poète ludique, Urbain Desbois nous présente le meilleur de la chanson à texte.



Situé à moins de 30 minutes du centre-ville de Montréal, le Théâtre du Grand Sault est la petite salle des grandes rencontres artistiques.

www.ccchl.ca

  Urbain Desbois | La gravité me pèse

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Musica Cubana
  Les Vendredis Country avec Youngstown
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Stéphanie St-Jean
  Sommet Blues Acoustique 2017
  Gentiane MG
  Motown & Disco Inferno
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Braises/ Hyperboles | Quasar
  Charles Biddle Jr
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Le Vivier - Portes Ouvertes
  Pierrot Fournier chante Brel
  Il y a longtemps que je t'aime



Vos commentaires

Étonnement !!!  
Je ne m'attendais à rien en allant voir ce spectacle car je ne connaissait pas du tout Urbain Desbois. J'ai été agréablement surpris par cette découverte. Ses textes sont pleins d'humour, qui frôle l'absurde mais il y a là quand même du travail. La musique est toujours bonne et bien travaillée aussi. Il est accompagné de bon musicien. À voir, mais partez sans attentes et laissez vous aller.

Steve D.
Mer. 28 janvier 2009



Urbain Desbois talentueux mais...  
J'ai découvert en Urbain Desbois un auteur-compositeur talentueux. J'aime bien son humour. En général, son spectacle est bon mais le seul hic, c'est que mon invité et moi avons trouvé que le son était trop fort pour la petite salle où nous étions. Il arrivait parfois que la musique couvrait les paroles. Certains aiment, d'autres moins... Il me semble que j'aurais mieux apprécié avec quelques décibels en moins.

Lorraine R.
Dim. 25 janvier 2009