Les plus beaux moments du Messie de Haendel Les plus beaux moments du Messie de Haendel 
Musique
Sam. 13 décembre 2014 à 19:30
Église Saint-Germain
28, av. Vincent-d'Indy, Montréal
  Carte
20.00$ / 43 % de rabais! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Sous la direction énergique du chef d'orchestre Michel Brousseau, les solistes, les musiciens et près de 200 choristes interpréteront les plus beaux moments du célèbre Messie de Haendel.

Une oeuvre baroque incontournable, dans la plus grande tradition de Noël !

www.cpnm.ca

  Les plus beaux moments du Messie de Haendel

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La Foire
  Quand vient le soir
  Partout ailleurs
  Le Cœur en hiver
  La singularité est proche
  La femme comme champ de Bataille
  Dans la tête de Proust
  Splendeur du mobilier russe
  Lignedebus
  Le clan des divorcées
  Lignedebus
  Les mille et une nuits
  Papoul
  Jeannot dans la tempête
  Mohamed le Suédois



Vos commentaires

"Grandiose et puissant"  
Hier soir, nous avons vécu une soirée magique. Avec la Société Philharmonique du Nouveau Monde, son directeur musical Michel Brousseau, et les plus que centaines de choristes rassemblant outre le Choeur de cette dernière, le Choeur classique d'Ottawa, les Chanteurs de Ste-Thérèse et le Choeur Tremblant. Que c'était beau, Seigneur! Des performances à couper le souffle, à accélérer les battements du coeur. J'ai fermé les yeux durant la majorité du spectacle pour mieux le "sentir" et le "vivre". Malheureusement, comme je suis handicapée (chaise roulante) mon conjoint et moi nous rendons à nos destinations en Transport Adapté (T.A.). Pour ce faire, j'appelle la STM (section mobilité réduite) pour donner adresse et heures. Mais j'y vais à l'aveuglette pour celle du retour, car nous ne savons JAMAIS la durée de ceux-ci. Et il arrive que nous devons sortir avant la fin d'un concert durant l'entracte pour ne pas déranger les musiciens, et que 15 min. plus tard, tous les spectateurs sortent et nous sommes encore là à geler sur le trottoir. Quelle gêne! Il arrive aussi que mon T.A. arrive juste à temps, nous devons donc sortir aussi avant la fin du concert. Il faudrait que je sache exactement la durée de tous les spectacles que nous allons voir, y compris l'entracte, plutôt que de donner une heure de retour aléatoire ou approximative. De cette façon, les erreurs deviendraient inexistantes, ou rares. Pour hier soir, j'ai eu beaucoup de peine de devoir quitter avant la fin d'un concert beau, jusqu'à la démesure!

Marie T.
Jeu. 18 décembre 2014



"Grandiose et puissant"  
Hier soir, nous avons vécu une soirée magique. Avec la Société Philharmonique du Nouveau Monde, son directeur musical Michel Brousseau, et les plus que centaines de choristes rassemblant outre le Choeur de cette dernière, le Choeur classique d'Ottawa, les Chanteurs de Ste-Thérèse et le Choeur Tremblant. Que c'était beau, Seigneur! Des performances à couper le souffle, à accélérer les battements du coeur. J'ai fermé les yeux durant la majorité du spectacle pour mieux le "sentir" et le "vivre". Malheureusement, comme je suis handicapée (chaise roulante) mon conjoint et moi nous rendons à nos destinations en Transport Adapté (T.A.). Pour ce faire, j'appelle la STM (section mobilité réduite) pour donner adresse et heures. Mais j'y vais à l'aveuglette pour celle du retour, car nous ne savons JAMAIS la durée de ceux-ci. Et il arrive que nous devons sortir avant la fin d'un concert durant l'entracte pour ne pas déranger les musiciens, et que 15 min. plus tard, tous les spectateurs sortent et nous sommes encore là à geler sur le trottoir. Quelle gêne! Il arrive aussi que mon T.A. arrive juste à temps, nous devons donc sortir aussi avant la fin du concert. Il faudrait que je sache exactement la durée de tous les spectacles que nous allons voir, y compris l'entracte, plutôt que de donner une heure de retour aléatoire ou approximative. De cette façon, les erreurs deviendraient inexistantes, ou rares. Pour hier soir, j'ai eu beaucoup de peine de devoir quitter avant la fin d'un concert beau, jusqu'à la démesure!

Marie T.
Jeu. 18 décembre 2014