Tranche-Cul Tranche-Cul   
Théâtre
Mar. 9 décembre 2014 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Tranche-cul est un miroir grossissant de la suprématie de l’éditorial.
Et si, au nom de la liberté d’expression, nous disions tout ce qui nous passe par la tête? Quelles atrocités peut-on défendre au nom de cette liberté d’expression? Le droit à tous d’avoir une tribune signifie-t-il le droit de tout dire sur la place publique?

Ce sont là les questions que se pose Jean-Philippe Baril Guérard dans Tranche-Cul. Pour tenter d’y répondre, une quinzaine de comédiens se livreront à une performance théâtrale irrévérencieuse et immersive qui saura vous amuser… et parfois vous faire grincer des dents.



www.espacelibre.qc.ca/spectacle/saison-2014-2015/tranche-cul

  Tranche-Cul

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Fièvre Gospel Fever - Imani Gospel Singers
  Terres celtiques | Keltid Pilgrim
  Vendredi Country avec Josée Allard
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Paulo Ramos Quartet
  Jonathan Turgeon
  Jérôme Couture à Montréal en Lumière
  Vendredi Country avec Sule Heitner
  Triple Threat Blues Band
  Astheur et Zoe Robertson
  SYLI D'OR | Sylvain Lamy + Auro Moura
  Glam Cabaret
  SYLI D'OR | Ensemble Tango Porteño+La Divina
  Andrea Lindsay: Entre le jazz et la java
  Samuele



Vos commentaires

Approche originale  
Déja nous sommes mis dans un emplacement non conforme. La salle est divisée en deux et nous nous retrouvons a coté des acteurs. Confronter à nos propres jugements et préjugés. Dynamiques, intelligent tous les éléments qui font de cette pièce intéressante. A voir. J'ai beaucoup aimé.

Ginette L.
Dim. 28 décembre 2014



Ça tranche  
Oui, l'irrévérence est au rendez-vous. Toutes les parties ne sont pas également intéressantes. Le fait de placer les comédiens parmi les spectateurs créé un certain dynamisme et parfois un malaise s'installe.

Daniel L.
Dim. 14 décembre 2014