Tranche-Cul Tranche-Cul   
Théâtre
Sam. 13 décembre 2014 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Tranche-cul est un miroir grossissant de la suprématie de l’éditorial.
Et si, au nom de la liberté d’expression, nous disions tout ce qui nous passe par la tête? Quelles atrocités peut-on défendre au nom de cette liberté d’expression? Le droit à tous d’avoir une tribune signifie-t-il le droit de tout dire sur la place publique?

Ce sont là les questions que se pose Jean-Philippe Baril Guérard dans Tranche-Cul. Pour tenter d’y répondre, une quinzaine de comédiens se livreront à une performance théâtrale irrévérencieuse et immersive qui saura vous amuser… et parfois vous faire grincer des dents.



www.espacelibre.qc.ca/spectacle/saison-2014-2015/tranche-cul

  Tranche-Cul

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Paris Pieds Nus | D. A. et F. G.
  A Ghost Story
  Les nuits blanches du facteur de A.K.
  120 battements par minute | Robin Campillo
  Gabriel et la montagne - projection spéciale
  Et au pire on se mariera de Léa Pool
  Le Problème d'infiltration
  Ciné-Conférence: Nouvelle-Zélande Nord
  Toujours Ensemble | VOA avec STF
  Folles de joie | Paolo Virzi
  ONF à la maison | Théâtre de la vie
  Poésie sans fin d'Alexandro Jodorowsky
   La petite fille qui aimait trop...
  Resurrecting Hassan | VOSTA
  KINGSMAN: LE CERCLE D'OR | VF



Vos commentaires

Approche originale  
Déja nous sommes mis dans un emplacement non conforme. La salle est divisée en deux et nous nous retrouvons a coté des acteurs. Confronter à nos propres jugements et préjugés. Dynamiques, intelligent tous les éléments qui font de cette pièce intéressante. A voir. J'ai beaucoup aimé.

Ginette L.
Dim. 28 décembre 2014



Ça tranche  
Oui, l'irrévérence est au rendez-vous. Toutes les parties ne sont pas également intéressantes. Le fait de placer les comédiens parmi les spectateurs créé un certain dynamisme et parfois un malaise s'installe.

Daniel L.
Dim. 14 décembre 2014