Substitution & La lumière bleue Substitution & La lumière bleue 
Théâtre
Lun. 2 mars 2009 à 19:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Lecture publique de Substitution de l’Américain Anton Dudley traduit par Nathalie Boisvert et The Blue Light (La lumière bleue) de l’Albertaine Mieko Ouchi dans une traduction de Michel Ouellette.

19h00: Substitution
Mise en lecture de Robert Reid
Avec Noémie Godin-Vigneau, Félixe Ross, Christian Roy et Antoine Yared.

Alors qu’elle tente de survivre à la mort de son fils décédé dans un accident d’autobus, la mère de Calvin rencontre Paul, un professeur substitut qui a bien connu le jeune homme. Jade et Dax, deux adolescents qui voyagent dans le dit autobus, échangent sur l’amour, les super-héros et imaginent l’avenir de leurs camarades de classe. Dans une langue inventive et poétique, Anton Dudley fait s’entrecroiser ces deux univers parallèles et décalés, posant un regard à la fois humoristique et sensible sur la perte et le désir.

21h00 La lumière bleue
Mise en lecture de Markita Boies
Avec Sophie Clément, Philippe Cousineau, Alexia Bürger, Emmanuel Reichenbach, Jean-Moïse Martin et Denis Roy.

En 2002, à cent ans bien sonnés, Leni Riefenstahl se présente dans le bureau d’une jeune productrice de Hollywood avec sous le bras son premier projet de film en 50 ans. L’actrice et réalisatrice, figure controversée qui attira l’attention d’Adolf Hitler avec son film Das Blaue Licht, se vit confier par ce dernier les commandes du Triomphe de la volonté (1935), film de propagande à la gloire du nazisme alors en pleine ascension. Dans une écriture à la fois mémorielle et cinématographique, Mieko Ouchi questionne les rapports conflictuels entre l’art et la politique, dressant un portrait troublant d’une femme qui dérange.

Le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) présente cet hiver dans une formule inédite cinq textes nouveaux et deux nouvelles traductions dans cinq lieux de théâtre montréalais. Cette série qui se déroule en janvier, février et mars met à l’honneur des textes longuement mûris et portés par des équipes exceptionnelles d’acteurs et de metteurs en scène.

www.cead.qc.ca

  Substitution & La lumière bleue

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  Réversible | Les 7 doigts à la TOHU
  Soirée: Quiz de la biodiversité
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Poésie et Open Mic



Vos commentaires

Éclectique  
Un univers entier séparait les deux pièces lues ce soir-là. Le bon côté, c'est la variété des palettes stylistiques et textuelles offertes en 2 pour 1 ; le mauvais côté, c'est qu'en tant que spectateur, il est difficile d'apprécier les deux également. Pour ma part, j'ai préféré Substitution, bien que la différence entre le niveau de langage de la mère de Calvin et celui de Paul (le premier élevé, le second plus relâché) ait été un peu irritant au début, et que la voix peu portante du comédien jouant Daz n'ait peut-être pas donné sa juste valeur au texte. J'ai trouvé que La lumière bleue, malgré son texte solide et une interprétation prenante, comportait des longueurs, des redites et certains clichés ; cela même si j'en ai appris davantage sur Leni Riefenstahl grâce à cette pièce. Une soirée agréable donc, mais toutefois un peu moins chaleureuse que les deux autres lectures publiques du CEAD auxquelles j'ai assisté.

Rosine
Jeu. 5 mars 2009



Lesture de pièces  
Mon invitée et moi avont bien aimé mais un jeune groupe d'acteurs ne parlaient pas fort donc on ne peux pas appréciée quand on entend pas bien les paroles, mais l'autre groupe ils étaient fantastic nous avon bien rie c'étai formidable. Merci

Micheline G.
Mar. 3 mars 2009