Jean-Roberto Rodrigue & les Sexo-Spiritua... Jean-Roberto Rodrigue & les Sexo-Spiritua...  
Théâtre
Sam. 14 février 2009 à 20:30
Monument-National | La Balustrade
1182, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:19.99$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le Théâtre de l’Apparition présente sa toute nouvelle création, Jean-Roberto Rodrigue et les Sexo-Spiritualistes, une pièce écrite, mise en scène et interprétée par Vincent Brillant-Giroux.

Inventeur d’un exerciseur et d’une méthode révolutionnaire pour le développement des para-forces supra-physiques et mentales, Jean-Roberto Rodrigue, septuagénaire dans une forme herculéenne et véritable tombeur, nous raconte comment il est parvenu à délivrer une jeune femme du nom d’Agnès Tardif, captive du gourou Evans, dirigeant d’une secte sexo-spiritualiste dans un hôtel du centre-ville de Montréal. Par son récit glorieux, il nous confirme la prodigieuse consécration de sa méthode révolutionnaire du « Cyclo-Rider » et enjoint le public venu l’écouter à prendre part à un séminaire d’initiation, qu’il donnera prochainement dans un magnifique camp situé en Estrie.

La pièce est un affrontement de deux visions du monde, deux méthodes d’endoctrinement. La première est incarnée par le personnage principal, Jean-Roberto Rodrigue, et sa méthode du « Cylo-Rider ». Son système est une caricature des programmes publicitaires télévisuels qui nous présentent un appareil ou une méthode d’entraînement destiné à améliorer notre qualité de vie par l’exercice physique, en nous aidant à mieux réaliser les valeurs de notre existence; santé, beauté, bonheur, confiance en soi, réalisation de soi, etc.

Sa méthode sera opposée à celle du gourou Evans, qui représente davantage une méthode classique d’endoctrinement suivant plutôt les paramètres et les clichés habituels des sectes, en mettant de l’avant la quête d’une réalisation spirituelle comme accomplissement de l’être humain, organisée autour de la réussite d’un contact avec le cosmos.

La rencontre des deux gourous permet de jeter une lumière intéressante sur deux formes d’endoctrinement que l’on rencontre de nos jours et où, dans cette pièce, le combat dialectique en vient à l’emporter sur la comédie.


  Jean-Roberto Rodrigue & les Sexo-Spiritua...

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Pike River Blues Band
  Mythes et légendes
  Les tireux d'roches
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Les mardis pm: Le Noël de Quartom
  Guy Lépine
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Sing-Along Messiah / Le Messie d'Händel
  Choralies | Concert Bach - Ensemble Da Capo
  Distant Echoes
  Lukas Geniušas
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon



Vos commentaires

Voyage à saveur bédéiste, génialement absurde et fantasque  
J'ai eu le plaisir de voir cette pièce plus d'une fois; c'est un feu roulant, qui demande une attention soutenue. J'ai tellement ri que j'en ai eu mal aux côtes par moment. Il faut savoir entendre le double sens, voir l'absurdité du personnage et savourer chaque phrase pour apprécier. Un texte de cette qualité, un acteur de cette tempe, c'est rare. Un acteur à suivre; sans faute! Bravo Valérie C,

Valerie C.
Ven. 6 mars 2009



Ouille  
Dommage qu'il est été tout seul pour jouer son histoire particulièrement farfelu mais pleine de vocabulaire. On se demande s'il on doit rester pour continuer a entendre l'acteur parler fort et postillonner ou s'il on doit partir pendant les absences de jean roberto .

Aymii
Lun. 2 mars 2009



Attention aucune indulgence est possible  
Voila enfin mon commentaire sur ce spectacle, d'habitude plus prompt à écrire sur mes spectacles, pour celui ci je ne voulais pas être dans l'émotion du moment et donc j'ai attendu plus de temps afin de bien analyser la chose. Vendredi 27 était l'avant dernière de ce spectacle. Une pièce de théâtre... non car aucun texte digne de se nom. un stand up comique... non car aucun rythme comique. Pitié pour les oreilles et pour les yeux. Je n'ai pas pu tenir plus d'une demi-heure et c'est pourtant très rare que je fasse cela. Le meilleur conseil que je peux lui donner c'est de se faire assister d'un scénariste, d'un metteur en scène et d'un producteur.... et pour son jeu d'acteur qu'il retourne à l'école de l'humour si il l'a deja fréquenté

Dimitri D.
Dim. 1 mars 2009



Une passe une bonne soirée !  
Inventif, avec de beaux textes. on passe vraiment une bonne soirée. seul bémol : un peu long 2h30 sans entracte. mais vraiment allez y !

CamilleG
Ven. 27 février 2009



Impressions contradictoires  
Un sujet intéressant, quelques pointes d'humour bien placées, un acteur excellent mais l'histoire être trop longue. Trop de poids pour un seul acteur.

Amelie L.
Ven. 27 février 2009



Un peu long  
C'était bien au début , sans compter l'énorme travail de l'acteur pour tout retenir le texte ... quelques jeux de mots bien placé ... mais c'est tout . etre deux postillonement , il a tenter de rendre sa pièce , c'était bon ... au début ... après c'était long .. très très long ... on avait mal au fesses sur ses chaises en bois !

Misspapillon
Mer. 25 février 2009



Textes bien construits mais....  
Comme l'ont déjà dit plusieurs avant moi, le texte est riche et le sujet peut être trop étendu pour un unique narrateur, les changements de costumes cassent le rythme et il est plus difficile de rester attentif ! mais je salue le travail proposé par l'artiste, ce n est pas une performance facile....... Par contre, le confort des sièges est a améliorer sans faute !!!!!!

JeanneMarie
Dim. 22 février 2009



Énergie  
Titre: "Jean-Roberto Rodrigue et les Sexo-Spiritualistes" Un spectacle écrit, mis-en-scène et interprété par Vincent Brillant-Giroux. Un spectacle jeune, frais, plein d'énergie mais qui malheureusement manque de maitrise. C'est une pièce de théâtre à plusieurs personnages mais interprétés par un seul comédien. Le texte est riche, savoureux mais le débit un peu trop rapide; les accessoires nécessaires au bon déroulement de la pièce ne sont pas disponibles rapidement, à portée de main du comédien donc l'action est ralentie et diminue la ferveur du comédien. Les deux personnages principaux sont bien campés mais les personnages secondaires-marionnettes devraient être revus et corrigée. Toutefois, une belle découverte.

Ronald L.
Ven. 20 février 2009



Absurde 110 %  
Il faut être dans l'esprit relaxe pour apprécier ce style d'humour absurde.Ce n'est pas évident d'être seul sur scène et de tout faire. Félicitation !

Martin D.
Ven. 20 février 2009



Bof bof !  
Je n'ai pas apprécié ce spectacle malgré l'énergie incroyable de l'artiste ! Le sujet ne m'a pas emballé. Je n'ai pas saisi le fil de l'histoire. Qu'est ce que l'artiste voulait mettre en avant ?

Cloe B.
Ven. 20 février 2009



Une pièce, un monologue  
Cette pièce m'a parue un peu longue étant donné que tout repose sur un seul acteur et une seule grande aventure que l'acteur nous raconte tout en l'actant. J'ai bien aimé le début de la pièce, qui était drôle dans son côté absurde. Par contre, en général, j'ai trouvé que c'était long 1h30 sur des ptites chaises en bois, à écouter une histoire dont l'intrigue n'en finissait plus de s'étendre. J'imagine que j'aurais davantage aimé lire cette pièce que de me la faire racontée, car elle me semblait bien écrite, mais un peu lourde sur les épaules d'une seule personne et le ton trop «théâtral» (pour une comédie-absurde-aventure) me faisait décroché. Mais bon, c'est une opinion parmi d'autres...

Julie L.
Mer. 18 février 2009



Belle découverte  
Voici les commentaires de mes invitées: Tout d'abord, belle présence scénique de l'acteur, une bonne maîtrise du texte à travers lequel les émotions étaient bien rendues. Dans cette pièce l'absurde y prenait tout son sens! Le seul commentaire négatif est directement relié à l'inconfort des sièges.

Adeuxcestmieux
Lun. 16 février 2009



Comment sortir discrètement ?  
C'est toujours difficile d'écrire un commentaire très négatif quand on pense au travail qu'a fourni l'artiste pour préparer réaliser son spectacle. Cependant, après 10 minutes de spectacle, de chercher comment sortir discrètement tellement cela me déplaisait. L'artiste parlait beaucoup trop fort, faisait des rires forcés que je ne trouvais pas du tout contagieux, postillonnait un peu trop etc.. Ensuite, l'histoire était d'une platitude navrante. C'est surtout cet élément qui me poussait à fuir la salle. Je n'ai trouvé aucun intérêt, ni aucune créativité dans l'histoire. Il y a cependant quelques trouvailles intéressantes, comme le Cyclo rider. Absurde et impressionnant! Aussi, une mention spéciale, pour l'animation de la grande marionnette, qui traduit bien les sentiments de la sous-chef de la secte qu'elle représente.

Alain L.
Lun. 16 février 2009



Performance moyenne  
Bonjour à tous, Le thème était intéressant et le texte communiquait bien les émotions des personnages ainsi que les mises en situations mais à mon avis trop long et ennuyant, ce qui n’a pas trop nourri mon imagination. J’ai trouvé le ton de l’acteur un peu trop fort presque tout au long du spectacle. Par ailleurs, l’acteur maîtrisait très bien son texte et avait une bonne diction.

Myriaml
Lun. 16 février 2009



Trop pour un seul acteur  
Les changements de costume et de décors brisent souvent le rythme. sujet pas évident. bonne performance d'acteur mais le contenu ne m'a pas emballé

Nicole L.
Sam. 14 février 2009



B.D. DÉRISOIRE ET DIALECTIQUE EN 3D  
Les 15 premières minutes furent ardues. Ce n'est que lorsque la narration du sauvetage héroïque débute, que fut stimulé mon intérêt. C'est alors que Vincent Brillant-Giroux, de manière énergique, quasi hyperactive, nous fait vivre dérisoirement chacune des étapes jusqu'à l'affrontement final des 2 gouroux. Par moments, j'avais l'impression de voir un film d'Austin Power mélangé à celui des Super Héros! Pour apprécier cette pièce je me l'ai laissé raconter, comme on lit une bande dessinée. Les mots dans cette pièce sont bien choisis et permettent des descriptions imagées réussies. Les accessoires totalement grotesques sont secondaires dans cette pièce. Malheureusement, les temps morts causés par les changements de costumes peuvent induire une perte d'intérêt. Bref, que l'on aime ou que l'on déteste le "contenant", le message lui, sur l'endoctrinement, passe très bien.

JolyDame
Sam. 14 février 2009



Long et... pénible  
Oh... Désolée... Je n'ai pas du tout apprécié. Malgré tout, je suis restée jusqu'à la fin. Quelques personnes ont même quitté bien avant la fin.. Quoique le texte soit bien écrit, la narration est beaucoup trop longue. J'avais l'impression d'assister à une sketch d'un élève de 5e année. D'ailleurs, mon ado qui m'accompagnait s'est quand même amusé. C'est pourquoi en faisant la moyenne de nos deux appréciations, j'ai mis 2...

Johanne M.
Sam. 14 février 2009



Creux,  
Sans intérêt, long,... d'un ennui... La salle s'est vidée au fur et à mesure que le spectacle avançait, les spectateurs, tout comme moi, trouvant sans doute cela intenable, insupportable. Je déconseille ce spectacle à quiconque.

Armance B.
Ven. 13 février 2009



Sympathique  
Mise en scène efficace, interprétation dynamique! On imaginerait même le film qui va avec!

Fanja R.
Ven. 13 février 2009



Quelques trouvailles  
L'acteur est sympathique, bien qu'un peu lent dans ses changements de costume. Le tout est drôle pendant la première moitié. Par la suite l'intrigue se complexifie et tous ces détours inutiles nuisent au caractère dynamique du jeu. L'acteur, aussi narrateur, se voit dans l'obligation de parler, parler, parler. Quelques trouvailles franchement drôles (mais pas trop longtemps), en particulier la scène durant laquelle il dialogue avec un mannequin en carton. Il réussit à le rendre très vivant. La scène où il mime le singe, mais de façon désabusée, est ma préférée.

Philippe M.
Jeu. 12 février 2009