TIMBUKTU de Abderahmane Sissako TIMBUKTU de Abderahmane Sissako 
Cinéma
Lun. 23 février 2015 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
3.00$ / 63 % de rabais! (Régulier:8.15$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.

«Un film politique volontaire et combatif, symbole de la lutte contre l’extrémisme religieux.» (aVoir-aLire.com).

Version originale avec sous-titres français. Mauritanie/France. 97 min. Avec Ibrahim Ahmed dit Pino, Toulou Kiki et Abel Jafri. (En attente de classement).

Prix du Jury Oecuménique et Prix François Chalais au Festival de Cannes 2014.



  TIMBUKTU de Abderahmane Sissako

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Blok Note Big Band - Noël Jazz
  Le temps d'une chanson
  Elephant Rose, Feelfou & Tugawar
  Soley Trio
  Shawn McPherson
  Les Brunchs Gospel
  Motown & Disco Inferno
  Hommage à Coldplay
  Le partimento en pratique
  Série Mardis métissés | Makaya
  Marc Hervieux chante Noël
  Misunderstood: A Nina Simone Celebration
  Jessica Vigneault
  Bullshit Threshold
  Madonna personnifiée par Jimmy Moore



Vos commentaires

Tout a fait magnifique  
Magnifique film aux images superbes qui démontre très bien la dérive de l'extrémiste religieux et de la résistance qui s'organise chez les populations locales. Coup de chapeau a la nouvelle écran et au nouveau projecteur dont s'est doté la maison de la culture maisonneuve qui égale la qualité des grandes salles. Vive le ciné-club caserne 45.

Yves P.
Lun. 2 mars 2015



D actualité  
Film qui reflète bien l actualité de l emprise de la radicalisation de certaines religions et le malheur des pays conquis et soumis.Par contre ce qui nous dérangé ,les longueurs causées par la traduction en deux et parfois trois langues,peut être pour nous faire comprendre le chaos que ces peuples vivent. A voir quand même .

Serge G.
Mer. 25 février 2015