J'ai rendez-vous avec... Georges Brassens J'ai rendez-vous avec... Georges Brassens  
Musique
Mar. 17 février 2015 à 14:00
Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
10300, rue Lajeunesse, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même, sur présentation de votre reçu de réservation.

Un rendez-vous avec les textes et la musique de Georges Brassens interprétés par Serge Timmons qui propose un tour de chant dédié aux principaux thèmes de l’œuvre de Brassens : Dieu, la mort, les femmes et l’amitié… Un concert livré sans artifice, comme au moment de leur création: une guitare, une voix et la CHANSON...qui vous parle, vous fait rêver et vous accompagne des jours durant. Auteur-compositeur-interprète, Serge Timmons a été lauréat du prix Radio-Canada, M pour Musique 2009 et auteur-compositeur primée SOCAN en 2011.

  J'ai rendez-vous avec... Georges Brassens

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Mercredis Rires Garantis
  Samedi Rire Pompette
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Couscous Comedy Show



Vos commentaires

Excellent ...  
Quel bel après-midi à se faire bercer sur les airs de Brassens et de cet auteur ... Le ton est juste, la guitare mélodieuse ... Merci ...

Michelle B.
Ven. 20 février 2015



Bon spectacle!  
J'ai bien apprécié ce rendez-vous avec, entre autres, Georges Brassens, mais aussi Raymond Lévesque, Léo Ferré et le chanteur lui-même!

Micheline P.
Mer. 18 février 2015



J'ai rendez-vous avec Georges Brassens  
Nous avons beaucoup aimé comme interprète, mais aussi comme compositeur. Nous avons acheté son CD

Raymonde G.
Mer. 18 février 2015



Bel hommage  
Ça été très agréable d'écouter du Brassens mais un manque de créativité fait que j'ai apprécié mais sans plus

Yves P.
Mer. 18 février 2015