Splendeur du mobilier russe Splendeur du mobilier russe  
Théâtre
Mer. 18 février 2015 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
24.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Production GPM, Groupe de poésie moderne, présente la pièce Splendeur du mobilier russe.

Il y a de ces moments qui désaxent la trajectoire d'une vie... Les membres du Groupe de poésie moderne sont égarés, ils s'interrogent sur ce qui les a fait dévier de leur course. Voilà Splendeur du mobilier russe, où le spectateur marche avec les comédiens sur le fil du langage, en plein vertige linguistique. Peut-on se satisfaire du lieu où l'on se trouve sur le plan personnel, culturel ou national ? Et que vient faire la Russie dans tout ça ?



www.espacelibre.qc.ca/spectacle/saison-2014-2015/splendeur-du-mobilier-russe


  Splendeur du mobilier russe

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Un petit boulot de Pascal Chaumeil
  Ciné-Conférence de voyage : COLOMBIE
  Neuvième étage de Mina Shum
  Écartée de Lawrence Côté-Collins
  OR | Première QC VF
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE
  The Space Between Us (v.o.a.)
  La tortue rouge de Michael Dudok de Wit
  Julieta
  Première du film L'Érotisme et le vieil âge
  Mademoiselle de Chan-wook-Park
  OR | Première MTL VF
  Un ours et deux amants de Kim Nguyen
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  La fille inconnue des Frères Dardenne



Vos commentaires

Splendide!  
Le Groupe de poésie moderne continue à proposer du théâtre original. La discussion qui a suivi le spectacle était très intéressante.

Daniel L.
Lun. 9 mars 2015



Du bonbon.  
Formidable que cette pièce où on se pose toutes sortes de questions absurdes étant convaincu que le moindre petit détait aurait pu changer le cours des choses. La distribution donne une performance qui frise la perfection et quelle bonheur de revoir Sophie Faucher et Élizabeth Chouvalidzé. On rit beaucoup. Certainement un de mes coups de coeur cet hiver.

Denis B.
Lun. 16 février 2015