DTC (On est bien) DTC (On est bien) 
Théâtre
Sam. 28 février 2015 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:29.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Quatre individus se sont accrochés chacun une enceinte sur le corps, par laquelle sortent des voix de GPS (générées par un logiciel text-to-speech), monocordes et déshumanisées, qui jouent de façon naïve la Genèse de l’humanité. Un décalage inquiétant et sans doute comique s’installe entre la neutralité froide des voix virtuelles et ces quatre corps tout à fait organiques, de sorte qu’on ne sait plus vraiment qui pilote qui. Ces quatre personnes ne prétendent pas raconter une Genèse véridique : ils prétendent jouer, ou plutôt, se faire faire jouer, une Genèse dont ils ont besoin, désespérément. Ainsi ils portent leurs propres noms et prénoms dans le mélodrame. Car petit à petit, c’est bien un mélodrame qui se déroule. Ces créatures originelles inachevées, porteuses de failles, inventées comme pour légitimer uniquement l’existence de quatre personnes débordantes d’un romantisme primaire, vivent des déchirements à n’en plus finir.

La Clinic Orgasm Society aborde la scène de façon délibérément brute, décomplexée, expérimentale, populaire et festive. Elle crée et explore des univers ludiques et apparemment bordéliques, plein d’imperfections, de ratés, de scories et d’accidents, qui sont en fait réglés avec la précision d’un mécanisme d’horlogerie. La Clinic Orgasm Society ne se considère pas comme une compagnie théâtrale, mais plutôt comme un lieu virtuel d’expérimentation, un laboratoire dont les chercheurs tentent de donner vie à des actes scéniques conçus comme des créatures monstrueuses et délibérément mal recousues, de pousser plus avant l’hybridation entre la performance, le théâtre et le bricolage technologique. www.clinicrgsmsociety.be



Conception et direction artistique
Ludovic BARTH & Mathylde DEMAREZ

Texte et Interprétation
Ludovic BARTH, Mathylde DEMAREZ, Blaise LUDIK, Mélanie Zucconi

Création Sonore & Régie Son
Aurélien CHOUZENOUX

Création Lumière
Manu YASSE, Catherine BREVERS

Régie Lumière
Kevin SAGE

Création “Machine”
Yoris VAN DEN HOUTE, Anne MORTIAUX

Costumes
Martha MO

Dramaturgie
Marc KLUGKIST

Conseiller Artistique
Fabrice GORGERAT

Construction
Alice DUSSART

* Ce spectacle fait partie de la Collection Prestige

UNE PRÉSENTATION LA CHAPELLE.
UNE COPRODUCTION CLINIC ORGASM SOCIETY; MANÈGE.MONS / CENTRE DRAMATIQUE (MONS); MAISON DE LA CULTURE DE TOURNAI ; LE GRAND BLEU / ENPDA RÉGION NORD PAS-DE-CALAIS (LILLE), AVEC LE SOUTIEN DU THÉÂTRE VARIA / CENTRE DRAMATIQUE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE WALLONIE-BRUXELLES; L’L – LIEU DE RECHERCHE ET D’ACCOMPAGNEMENT POUR LA JEUNE CRÉATION ; THÉÂTRE ARSENIC, CENTRE D’ART SCÉNIQUE CONTEMPORAIN À LAUSANNE ; SERVICE DES ARTS DE LA SCÈNE DU MINISTÈRE DE LA CULTURE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE – SERVICE DU THÉÀTRE ET WALLONIE-BRUXELLES INTERNATIONAL ET DE L’AGENCE WALLONIE-BRUXELLES THÉÀTRE/DANSE.

www.lachapelle.org

  DTC (On est bien)

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Hommage à Metaliica
  Steve Rowe
  Taurey Butler Trio
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Les mardis pm: Le Noël de Quartom
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Jean-Michel Pilc - Songs Project
  Le Noël de Karen Young
  Christine Tassan Trio Jazz Manouche
  5539 Blues Avenue
  Mardis métissés – John Kinsha - Genèse
  Noël... sous les chandelles!
  Noël aux Chandelles 2016
  Noël chez les Bach



Vos commentaires

Un paradis terrestre plutôt déglingué.  
Le thème de la création de l'humanité revisité avec des créatures maladroites et un dieu pas si parfait et infaillible que ça. Le décor est très imaginatif avec une multitude d'objets banals et raboutinés. Les personnages parlent synchro mais pas tout le temps grâce à des haut-parleurs accrochés à leur taille pour leur donner une voix robotique et froide. Ce n'est pas plate, ça s'écoute et on rit par moment mais il n'y a rien d'emballant ni de très intéressant dans ce récit.

Denis B.
Lun. 2 mars 2015



Genèse de la Vie  
Hier soir, au théâtre Lachapelle, avait lieu DTC. Une pièce à 4 personnages. En quelques mots, c'était la genèse de La Vie . Dans quel monde étions-nous ? Je l'ignore ! C'était un peu trash - mais oh combien imaginatif ! Les quatre comédiens étaient excellents et sensuels ! Un dieu, créateur d'êtres, qui se voulaient mi humains, mi bibittes étranges. Un Dieu, exigeant, mais oh combien fier de ses oeuvres. Il voulait que ceux-ci se multiplient !Ainsi va la vie ! Le théâtre n'a de frontière que la nôtre ! La mienne a vite été atteinte voire dépassée. Mais ça empêche rien en la qualité de ladite pièce.

Normand L.
Lun. 2 mars 2015