Xerxès, présenté par Opera da Camera  
Musique
Dim. 1 mars 2015 à 14:30
Théâtre Rialto
5723, av. du Parc, Montréal
  Carte
17.75$ / 22 % de rabais! (Régulier:22.75$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Sièges à l'arrière du parterre.


Conférence pré-opéra gratuite à 13h45.

Opera da Camera présente Xerxès de G.F. Händel, une première montréalaise!

Au 18e siècle, l’action de cet opéra de Händel se situait en Perse antique et le rôle-titre fut créé par le castra Caffarelli. Le personnage du frère de Xerxès, et son rival amoureux, était quant à lui chanté par une femme. L’opéra baroque présentant des défis uniques pour le public du 21e siècle, la production d’Opera da Camera transpose cette oeuvre remaquable de Händel dans le siècle présent et met à l’honneur les rôles travestis en déplaçant l’action au Club Xerxès, un bar de drag kings (ou personnificatrices masculines) de Montréal où les enjeux d’amour à sens unique et de jalousie de l’oeuvre originale se déroulent dans un contexte moderne.





Direction musicale: Christopher Hossfeld
Orchestre baroque d'Opera da Camera
Clavecin: Rona Nadler

Mise en scène: Andrew Cuk

Interprètes:
Xerxès: Meagan Zantingh, mezzo-soprano
Romilda: Frédérique Drolet, soprano
Arsamene: Kathrin Welte, mezzo-soprano
Atalanta: Valérie Bélanger, soprano
Amastre: Danielle Vaillancourt, mezzo-soprano
Ariodate: Nicola Ravarino Guagenti, baryton
Elviro: Jean-Philippe Lupien, baryton

Chanté en italien avec sous-titres français et anglais.

www.operadacamera.ca/fr

  Xerxès, présenté par Opera da Camera

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Splendeur du mobilier russe
  La vie littéraire
  Eau courante
  Burn Out Total
  Le reel de la locomotive
  Dehors
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Nombril
  La singularité est proche
  Lignedebus
  Guerre et Paix
  Mohamed le Suédois
  Non Finito
  Sur le fil
  Tout est drôle sauf le titre