La morsure de l'ange La morsure de l'ange 
Théâtre
Ven. 13 mars 2015 à 20:00
Maison des arts de Laval
1395, boul. de la Concorde O., Laval
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:24.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Nous vous invitons à venir découvrir le travail du Théâtre Incliné, une compagnie lavalloise qui nous surprend dans sa manière de construire ses oeuvres. Avec La morsure de l'ange, ils nous proposent un spectacle où les ombres et la vidéo accompagnent le ballet entre un acteur, un mannequin et son double. Discutez avec les créateurs après le spectacle pour en savoir plus sur les matériaux utilisés, les étapes de création et le parcours de la compagnie.

À travers les carcasses de voitures qui envahissent maintenant le ciné-parc de son enfance, Pierre-Yves règle ses comptes avec le fantôme de son vieux cowboy de père. Le temps se givre… Jusqu’à ce qu’un ange s’écrase sur le lampadaire de l’écran déglingué.

Un texte de Daniel Danis déposé sur des images d’Alain Lavallée et José Babin, les têtes chercheuses du Théâtre Incliné, une compagnie lavalloise au rayonnement international qui propose des œuvres poétiques aux images fortes et percutantes.

Coproduction du Théâtre Incliné (Laval), du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières (France) et de Casteliers (Montréal).



www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/2554/theatre-incline-creer-autrement

  La morsure de l'ange

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Tout est drôle sauf le titre
  Les grands-mères mortes, une fête
  Burn Out Total
  Mohamed le Suédois
  Non Finito
  Les manchots
  LETTRE POUR ÉLENA
  Jeannot dans la tempête
  Le clan des divorcées
  La singularité est proche
  Eau courante
  Soirée Tchekhov
  L'Histoire de la musique | Buzz Cuivres
  Théâtre INK – Lignedebus
  Splendeur du mobilier russe



Vos commentaires

La morsure de l'ange   
Avant même que le spectacle débute, il y a sur scène deux éléments qui piquent la curiosité des gens dans la salle. Deux éléments qui provoquent des murmures. Bravo pour ce premier tour de force. Puis, la piece commence. On assiste à du jamais ou rarement vu sur scene. Les effets sont réussis. L'intrigue est bien ficelée. L'observateur observe ! Les jeux de lumière et d'ombres sont si bien réussis quon est cloué sur notre siège. On en veut plus et plus. Bien réussi. Vraiment chapeau.

Normand L.
Lun. 16 mars 2015