Une soirée à l’asile - Avec Alain Lefèvre   
Musique
Mer. 20 mai 2015 à 19:00
Centre Pierre Péladeau | Salle Pierre Mercure
300, boul. De Maisonneuve E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Laissez-vous conduire à l’asile le temps d’une soirée de folie!

La SMCQ vous propose une expérience théâtrale et musicale inédite. Musique électroacoustique, chœur, comédien et pianistes se partagent la scène autour de la pièce L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau, mise en scène et en musique par Lorraine Pintal et Walter Boudreau au TNM en 2004.

Le grand pianiste Alain Lefèvre interprètera des œuvres de Walter Boudreau dédiées au célèbre dramaturge, dont un mouvement de son fameux Concerto de l’Asile récemment ovationné à la Maison symphonique. Tandis que les quinze voix du chœur Mruta Mertsi donneront la réplique au vent de folie qui soufflera sur les planches, animées également par une lecture de textes de Claude Gauvreau par François Papineau.

In fine, un hommage grandiose à la folie créatrice de nos artistes et une occasion unique de découvrir un Alain Lefèvre virtuose et flamboyant dans son engagement pour la reconnaissance des compositeurs d’ici.



Avec: Alain Lefèvre et Matthieu Fortin (piano), François Papineau (narration), Chœur Mruta Mertsi, André Pappathomas et Walter Boudreau (direction), Lorraine Pintal (mise en scène).

Une production Société de musique contemporaine du Québec

www.smcq.qc.ca/smcq/fr/montreal/49/concerts/32667/

  Une soirée à l’asile - Avec Alain Lefèvre

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Dimanches du Conte au Jockey
  Sortie chic en famille: Le piano muet
  Arbre et Inukshuk - Le chemin qui marche



Vos commentaires

Soirée inoubliable  
Nous reconnaissons le grand talent de ce pianiste. Il y va de tout son cœur et même ses expressions du visage et de son corps. Félicitations et bravo pour ce concert inoubliable! D. Veilleux

Diana V.
Dim. 9 août 2015



Toujours très bon  
Oui, très bon, mais pas assez longtemps de spectacle avec M. Lefèvre. Trop d'autres artistes...

Normand N.
Mer. 10 juin 2015



Super spectacle  
J'ai particulièrement apprécié le piano.

Michel P.
Lun. 25 mai 2015



Une soirée de fou pas folle du tout !  
Excellente soirée ! Une entrée libre appréciée. François Papineau a livré les textes de Claude Gauvreau avec brio, il a transmis cette folie passagère. L'accompagnement sonore était parfois en lutte avec le comédien. L'écran géant avec le poète tourmenté dans un langage unique qu'on arrive à comprendre par tant de ferveur communicatrice comme celle François Papineau. Les pianos en réplique des mots menés de main de maître, jubilant. Merci atuvu.ca ! Une autre belle soirée, trop courte par contre.

Sylvie S.
Ven. 22 mai 2015



"Saisissement et découverte heureuse"  
Nous fûmes, mon conjoint et moi, impressionnés par l’oeuvre scénique et musicale, dans «Une soirée à l’asile». Le spectacle rend hommage à l’oeuvre singulière, s’il en est une, de Claude Gauvreau. Ce dernier a eu le statut d’un écrivain iconoclaste, ses lubies et fantasmagories littéraires, l’ont mené à l’enfer et à l’asile psychiatrique, où d’ailleurs il a fini par se suicider. Nous fûmes impressionnés et saisi par la mise en scène de Lorraine Pintal. En fait, par l’image d’aliénés marchant à pas extrêmement lent, dans un univers enfermé et déconnecté. La représentation de Claude Gauvreau, a évoqué avec brio le délire verbo-moteur de l ’écrivain déchu dans un monde fantasmagorique. L’oeuvre musicale, une création du compositeur et chef-d’orchestre Walter Boudreau, nous a saisis et transportés. Une oeuvre musicale évoquant la drame, la profondeur de l’homme-poète, descendu aux enfers de son enfermement poétique. Et quelle éblouissante interprétation des pianistes Alain Lefèvre et Matthieu Fortin (Jean Marchand?) de ces musiques à fort accent «de vécu». Malgré l’incompréhension des écrits de Claude Gauvreau (pour moi en particulier), j’ai été séduite par les compositions de ce dernier, et par le jeu brillant de ces deux interprètes. Mon conjoint a aimé d’avantage que moi, mais j’ai quand même apprécié notre soirée.

Marie T.
Ven. 22 mai 2015



Merveille idée que cette soirée à l'asile.  
Soirée où on a eu un peu de tout comme à l'asile j'imagine(c'est une farce).J'ai adoré le prélude où l'on voit 16 zombies entrant dans la salle par les premières portes en avant pour ensuite envahir la scène. Munis de plaque de métal, ils nous ont interprété une sorte de choral des ténèbres. Il y a eu des extraits d'oeuvres de Gauvreau déclamé par François Papineau. On ne pouvait rendre hommage à Gauvreau sans le revoir lors de son passage mémorable à la nuit de la poésie en 1970 et l'entendre réciter ses incroyables poèmes dans une langue hallucinante. Puis on a eu deux morceaux au piano dont le fameux 3e mouvement du Concerto de l'asile (pour 2 pianos). Bravo à l'initiateur de ce projet et à ceux et celles qui ont y ont participé.

Denis B.
Ven. 22 mai 2015



Entre la folie et le génie!  
Un spectacle où nos émotions vont de l'angoisse avec ces patients de l'asile qui défilent avec leur regard vide et fou! Suivi d'un texte très bien rendu par François Papineau même si notre compréhension n'est pas toujours là. Puis ce moment céleste avec Alain Lefebvre au piano "Valse de l'asile". Ce retour en arrière avec le film de Jean-Claude Labrecque nous replonge dans notre jeunesse où toute expression était une expression de liberté. Et cette courte soirée se termine en apothéose sous la direction de Walter Boudreau qui dirige nos deux pianistes (Alain Lefebvre et Matthieu Fortin) où les émotions sont en dent de scie et où Alain Lefebvre est si je peux dire déchainé sur le piano. Un très beau moment et une belle fin qui nous émeut!

Joanne L.
Jeu. 21 mai 2015



Sans queue ni tête...  
Soirée à l'asile, je veux bien être dépaysée mais encore faut-il qu'il y ait un minimum à comprendre. Les extraits d'oeuvres présentés ne suscitaient en moi aucune émotion et les lectures étaient plutôt des exercices d'élocution! Les pianistes ont bien performé. C'était le premier concert auquel j'assistais mais,ce soir, mon expérience a été décevante.

Sylvie C.
Jeu. 21 mai 2015



Un mélange artistique génial!   
Une belle brochette de créateurs. Revoir Claude Gauvreau sur grand écran m'a plongée dans la Nuit de la poésie des années 70. Dans ce spectacle, se côtoient la musique contemporaine, le théâtre, la poésie des automatistes,un piano, ce qu'il y a de plus classique et un "musicien" qui joue sur un instrument inventé "bizarre" mais mélodieux quand même. Vive les talents québécois! Un des avantages d'être abonnée à ATUVU.CA : découvrir des spectacles de tous genres dont celui-ci.

Lise H.
Mer. 20 mai 2015



Extravagante folie  
Commentaire de mon épouse qui est une vraie mélomane . Un spectacle bizarre sauvé par la présence de Alain Lefebvre .

Richard M.
Mer. 20 mai 2015



Claude Gauvreau serait fier  
Soirée mémorable de culture contemporaine et interprétation magistrale des artistes.

Christianne G.
Mer. 20 mai 2015



Bienvenue chez les fous de la musique.  
C'est fou comme c'était remarquable.

Mario L.
Mer. 20 mai 2015



Bas les Masques!  
WOW! Sans mot ! BAS les Masques! "Une soirée à l'asile" Non une soirée à fleur de peau ! Que de force, de vérité dans cet élan de grande tendresse, de grande Folie ! Quelle ouverture que cette splendeur avec l'Ensemble Mruta Mertsi. On est "seize y", très puissant. Cet André Pappathomas nous surprendra de fois en fois ! Nous débutons un grand voyage dans l'espace unique de ces êtres d'exception à la Gauvreau, Boudreau, Lefèvre, Fortin. L'enchaînement, le visuel, la sonorité, et ce style marqué dès le départ par cette particularité, cette présence exceptionnelle du groupe Mruta Mertsi sont un alliage de grand succès. Bravo à toute l'Équipe ! Je suis envoûté par cet ensemble qui a su si bien nous intégrer à une parole unique ! Et ce François Papineau. Quel talent, présence ! Longue Vie à l'imaginaire de Walter Boudreau et à tous ces fous de talent ! J'ai le privilège depuis déjà une vingtaine d'années de laisser la parole aux sans mots, sans paroles à travers des documentaires de parole. Merci de nous avoir offert cette soirée inoubliable !

Raymond D.
Mer. 20 mai 2015



Une soirée à l'asile - Avec Alain Lefèvre....tout simplement génial !  
Ce soir à la Salle Pierre-Mercure, Alain Lefèvre, Mathieu Fortin, Walter Boudreau, François Papineau, André Pappathos et l'Ensemble Mruta Mertsi ont rendu, par leur talent, un vibrant hommage à Claude Gauvreau. Je vous remercie tous du fond du coeur...et je salue le talent de Lorraine Pintal qui a imaginé, comme à son illustre habitude, une mise en scène intelligente, sensible et tellement efficace. Le site culturel atuvu.ca est un incroyable véhicule pour contribuer à faire connaître les artistes par un public qui peut enfin avoir accès à la culture grâce à des prix abordables. Bien fait ! Bravo !

Lynda C.
Mer. 20 mai 2015



Belle performance d'Alain Lefèvre   
J'ai bien aimé la performance d'Alain Lefèvre. Malheureusement, je ne peux pas en dire autant du visionnement d'un vieux film sur la poésie automatique.

Ghislaine L.
Mer. 20 mai 2015