Triple Threat Blues Band  
Musique
Sam. 16 mai 2015 à 21:00
Café St-Paul
345, boul. Taschereau, La Prairie
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège atuvu.ca: Une entrée choix du chef sera offerte aux membres qui réservent sur atuvu.ca.

Le Triple Threat Blues Band est l’union de trois musiciens passionnés qui ont su se tracer une belle et solide place au sein du milieu Blues. Une soirée en leur compagnie, c’est faire la rencontre du virtuose guitariste George Papafilys, gagnant d’un Lys Blues de la catégorie Performance Musicale 2013.

Découvrez la droiture et la profondeur du fameux bassiste, Bill Timotheatos.
Nouvellement arrivée au sein du groupe, la chanteuse Elaine Chevalier, – Catégorie Artiste Blues Relève et gagante du Lys Bues 2014 -Categorie Cabaret, vient ajouter du piquant à la sauce Triple Threat avec un registre vocal varié. Cette chanteuse a du "soul" que seul les vrais artistes possèdent. Son registre s'étend d'un doux murmure jusqu'à une note puissante qui vous fera vibrer tout le corps. Son souffle vous transportera tout droit à l'extase!







Elaine Chevalier: vocals
George Papafilys: acoustic guitar
Bill Timotheatos: bass

Le groupe vous offre des soirées munies d’un répertoire passant de Junior Wells, B.B. King, Jimi Hendrix à Stevie Ray Vaughan, et de Susan Tedeschi, Etta James à Janis Joplin, entre autres. De l’âme, du vrai, du pur, vous est servi dès la première note!

cafestpaul.ca

  Triple Threat Blues Band

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  LEAP électro acoustique
  Les Brunchs Gospel
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  CCF | Cali + Erwan Pinard
  Ben Racine Blues Band
  Paulo Ramos
  Soul sessions
  Carribean Jazz. Compagnie Créole!
  Mat Vézio et Louis-Philippe Gingras
  Pike River Blues Band
  Pedro Diaz | chanson péruvienne
  Elvis - Early years Special Hawaii 1957
  FMA | Oud à l'Ouest
  Harmonielehre
  Trio Fibonacci | Au salon de Balzac