Judy Garland a dormi dans cette ville 
Théâtre
Dim. 10 mai 2015 à 15:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Il a suffi de quelques baisers pour que la petite ville de Blythe Corners voie sa population masculine, pourtant viscéralement homophobe, devenir ce qu'elle n'aurait jamais imaginé être un jour: une communauté gaie, bouleversant ainsi repères identitaires, codes sociaux et structures familiales.

Quel évènement ou plutôt qui est la cause de ce troublant phénomène ? La réponse est surprenante : une mystérieuse réincarnation de Judy Garland, l’actrice du Magicien d’Oz, aurait dormi dans cette petite ville du Sud des États-Unis.

Une enquête s’ouvre. Ces hommes, leurs épouses ou leurs proches se confient et témoignent de la manière dont ils assument ou non cette profonde transformation, tandis qu’est confessé le secret d’une petite ville aux apparences si tranquilles.

Dans ce conte fantastique, vengeance, détresse et désirs bruts, ainsi qu'une immense tendresse nous entrainent sur la voie de la tolérance et de la rédemption.

Texte : Mark Dunn
Traduction : Marc Israël-Le Pelletier
Une production de la compagnie un mot au creux de la main

  Judy Garland a dormi dans cette ville

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Messiaen! La Nativité du Seigneur
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Les Murènes
  Ben Racine Blues Band
  Les Choralies
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  Mardis métissés – Kyra Shaughnessy - Passage
  Alex Lefaivre Trio
  Le Noël de Charlie Brown
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Chantons Noël avec Cavelle-Nell Romeo
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie



Vos commentaires

Excellente pièce!  
L'originalité du thème et de son traitement, le rythme de la mise en scène, une traduction mettant bien en valeur la création de Mark Dunn, font de cette pièce un petit joyau à la philosophie très jolie. Félicitations à Marc Israel-Le Pelletier et Cécile Assayag. A voir!

Nathalie J.
Dim. 3 mai 2015



Très spécial.  
Un petit bled homophobe aux États-Unis se transforme à l'arrivée de Judy Garland et les hommes deviennent presque tous gais. Beaucoup de plaisir de voir cette transformation radicale. La mise en scène est très efficace. C'est à la fois drôle et fait réfléchir également. En plus du programme, on nous remet un livre qui contient le texte de la pièce et les lignes de chaque acteur(trice). Je trouve cette idée absolument géniale.

Denis B.
Dim. 26 avril 2015