Je te vois me regarder Je te vois me regarder  
Danse
Sam. 9 mai 2015 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:29.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Deux femmes se questionnent sur l’obsession du regard de l’autre, l’industrie de la beauté, la culture pop, la religion et le système politique. Travail du corps, danse, jeu théâtral, musique et projections vidéo se côtoient dans un univers féminin qui basculera dans des zones inattendues.

Bye Bye Princesse s’intéresse à la recherche et à la création, plus particulièrement dans une perspective féministe, fondée par trois finissants de l’École nationale de théâtre du Canada : Marie-Pier Labrecque (interprétation 2011), Mylène Mackay (interprétation 2011) et Thomas Payette (production 2013). Les fondateurs de la compagnie voient les arts vivants comme une possibilité d’engagement social et de prise de parole. Bye Bye Princesse ne vise pas à propager une morale castratrice et préconçue, mais plutôt à susciter la réflexion.

Si tu réussis à paraître devant les autres ce que tu souhaiterais être, c’est tout ce que peuvent exiger de toi les juges de ce monde.
— Hannah Arendt

* Texte en français et en anglais.

Féministes contemporaines, Mylène Mackay, Marie-Pier Labrecque [Bye Bye Princesse] se sont lancées dans un projet qui leur tient évidemment à cœur. Au théâtre La Chapelle, terrain de jeux des interprètes, celles-ci excellaient autant avec la danse, la comédie que le drame.
–INFO-CULTURE, MARIE-HÉLÈNE CHAGNON ST- JEAN, 2014 [À PROPOS DU PREMIER SPECTACLE DE BYE BYE PRINCESSE À LA CHAPELLE SCÈNES CONTEMPORAINES]
INTERPRÉTATION ET TEXTES
VICTORIA DIAMOND, MYLÈNE MACKAY.

MISE EN SCÈNE
ALICE RONFARD, BENOIT RIOUX.

CONCEPTION VISUELLE
THOMAS PAYETTE, GONZALO SOLDI.

CHORÉGRAPHIES
MANON OLIGNY.

DIRECTION DE PRODUCTION
THOMAS PAYETTE ASSISTÉ D'ANDRÉE-ANNE GARNEAU.

SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES
ODILE GAMACHE.

ASSISTANCE À LA SCÉNOGRAPHIE ET AUX COSTUMES
OLIVIA PIA AUDET.

MUSIQUE
PIERRE-PHILIPPE CÔTÉ.

RÉGIE
ANDRÉE-ANNE GARNEAU.

* CE SPECTACLE FAIT PARTIE DE LA COLLECTION PRESTIGE

UNE PRÉSENTATION LA CHAPELLE.
UNE PRODUCTION BYE BYE PRINCESSE.
CRÉÉE EN RÉSIDENCE À LA CHAPELLE.

  Je te vois me regarder

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gloucester - Délire shakespearien
  Macbeth de William Shakespeare
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  No strings (attached)
  Cabaret Tollé
  Histoires de Fins
  Les monologues du vagin
  Crudités
  Joyeuse Matinée de Noel
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le Sapin de Noël
  Dans la tête de Proust
  Ai-je du sang de dictateur?
  Le clan des divorcées



Vos commentaires

Théatre pour réfléchir...  
On souhaite nous faire réfléchir sur le regard que pose les autres sur le corps des femmes. On passe par différents thèmes soit: l'industrie de la beauté, la culture populaire, la religion, le système politique ainsi que le jugement de nos paires et surtout le nôtre, qui est conditionné par notre environnement. Mylène Mackay et Victoria Diamond démontre une grande maîtrise de leur art. Les projections vidéo étaient intéressantes et apportait un plus à la pièce. Cependant lors de la projection des grandes de ce monde, les comédiennes auraient eu avantage à cesser leur jeu, car ont ne pouvait apprécier la force des images présentées. Le théâtre La Chapelle offre une petite salle propice pour une telle production.

Jacques R.
Mer. 13 mai 2015



Scénique impressionnant.  
J'ai bien aimé les 3 écrans soit une carré à l'arrière et 2 rectangulaires courbés sur les côtés. L'effet visuel était super et encore plus avec les projections qu'on y faisait. Les meilleures parties du spectacle furent au début dont la scène d'ouverture où les deux filles lavent le plancher autant avec un linge que leurs cheveux ou leurs corps. Le meilleur moment fut la passe de quoi faire pour ne pas avoir de rides. Par la suite le momentum s'est alourdi à cause de dialogues trop nombreux au sujet de la beauté du corps féminin et de ce que pense les autres. Ça cassé le rythme de départ très prometteur pour nous laisser dans une expectative un peu déçue. Mais dans l'ensemble c'est un bon spectacle.

Denis B.
Mar. 12 mai 2015



Bye Bye Princesse  
Susciter la réflexion est l'objectif de la production. C'est mission accomplie et je souhaite longue vie à cette performance réalisée par deux jeunes artistes qui maîtrisent très bien leur art. Le théâtre La Chapelle est l'endroit par excellence pour cette production. GO GO. allez voir ce spectacle.

Anabelle F.
Dim. 10 mai 2015