Shtreiml & Ismail Fenicoglu Shtreiml & Ismail Fenicoglu  
Musique
Jeu. 21 mai 2015 à 20:00
Upstairs Jazz Bar & Grill
1254, rue MacKay, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:11.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Enchanteur et coloré, Ismail Fencioglu est un véritable maître de la musique turque. Il est doté d'un rare talent dont la voix et le jeu d'oud évoquent des images du Bosphore au coucher du soleil et transportent l'auditeur vers d'autres lieux et une autre époque. En collaboration avec Shtreiml - dirigé par Jason Rosenblatt, leader mondial de l'harmonica et compositeur novateur de nouvelle musique juive - l'ensemble interprète un programme de "racines juives et blues turc."

Jason Rosenblatt (harmonica, piano, vocals)
Ismail Fencioglu (oud, vocals)
Rachel Lemisch (trombone)
Thierry Arsenault (drums)
Joel Kerr (bass)

www.upstairsjazz.com

  Shtreiml & Ismail Fenicoglu

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les manchots
  Les grands-mères mortes, une fête
  Théâtre INK – Lignedebus
  La déprime
  Splendeur du mobilier russe
  Lignedebus
  Splendeur du mobilier russe
  Je suis un arbre sans feuille
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  La singularité est proche
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Sur le fil
  La vie littéraire
  Eau courante
  Mohamed le Suédois



Vos commentaires

"Convivialité bruyante"  
Ce groupe de musiciens jouait avec ferveur et conviction des musiques turques, toutes (ou à peu près) composées par le “leader” de ce dernier Ismail Fenicoglu. Mais les lieux étaient si exigus, que nous étions à 2 pouces de la table voisine. Heureusement les occupantes étaient gentilles et aidantes, et nous devions consommer. À peu près tous les gens présents prenaient un repas, peu d’entre eux dont nous étions ne commandaient que des boissons. Nous avons quand même passé une excellente soirée, tant les spectateurs étaient heureux d’être là.

Marie T.
Ven. 22 mai 2015