La Causeuse La Causeuse  
Théâtre
Jeu. 28 mai 2015 à 20:00
Salle Paul-Buissonneau | Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:18.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Théâtre de mouvement et illusion poético-burlesque!
Dans un unives mystérieux et poétique, vous êtes invités à découvrir une série de tableaux de nos songes les plus intimes.

Olivia Faye Lathuillere est de retour à Montréal pour présenter la première de son spectacle solo.Ce spectacle de mouvement et de manipulation d'objets dévoile et partage un langage théâtrale qui lui est propre, à la croisée de la danse, du mime, du théâtre et de la danse. C'est une poésie vivante, Lynchéenne et absurde avec une pointe d'humour subtil et un romantisme sordide. Au centre de la scène minimaliste, simplement un fauteuil. Plongée dans sa solitude, une femme nous délivre à travers un étonnant dialogue intérieur des fragments de vie empreints de poésie absurde.

www.facebook.com/lacauseuse

  La Causeuse

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Oxymorons: 9 morons pour vous faire rire
  Le Conte de Noël de Dickens
  La cartomancie du territoire | Espace Libre
  Les parents viennent de Mars, les enfants...
  Les Contes des Éperdus
  J'Adore
  Temps Universel +1 [Laboratoire Intermédial]
  P.O.R.N.
  La Comédie fait son Show
  Mesdemoiselles Bubu: Xmas Show
  10 ans de mariage !
  Dis merci | À L'Espace Libre
  Le clan des divorcées
  La dette de Dieu
  Entrez, nous sommes ouverts



Vos commentaires

Très imaginatif  
Je ne fus pas séduit par le numéro d'ouverture mais par la suite ce spectacle a su me conquérir. Bref il s'agit d'une fille et d'une causeuse (fauteuil à une place) et de ce qui peut se produire quand l'imagination s'emballe. L'interaction avec toutes ses mains qui apparaissent nous donne certainement les meilleurs moments. La fille qui se fait engloutir par la causeuse ainsi que la grande finale valaient le détour. Durée 45 minutes.

Denis B.
Dim. 31 mai 2015