FMCM | 20 ans, ça se fête ! 
Musique
Mer. 10 juin 2015 à 20:00
Université McGill | Salle Pollack
555, rue Sherbrooke O., Montréal
  Carte
41.72$ / 27 % de rabais! (Régulier:57.24$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Veuillez bien lire votre reçu de réservation.

Concert présenté dans le cadre du Festival de musique de chambre de Montréal.

Le pianiste de réputation mondiale - et virtuose montréalais - Marc-André Hamelin partage la scène avec l'excellente Dover Quartet, lauréat du Concours International de quatuor à cordes de Banff en 2013.

Venez entendre le Quatuor no. 3 de Viktor Ullmann, les Impromptus nos. 3 et 4 de Schubert ainisi que le Quintette en fa mineur de César Franck.







www.festivalmontreal.org

  FMCM | 20 ans, ça se fête !

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  22e Salon de l'Amour et de la Séduction
  Concours Miss Cocktail 2017
  Poésie et Open Mic
  Atelier méditation par le mandala
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Il était une fois des gens heureux
  Cabaret scientifique: Patrick Paultre
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Djamboola Danse Fitness, la folie du moment!
  Savoury Burlesque
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Cabaret scientifique: Jean-François Giroux
  Cabaret scientifique: Michel Leboeuf
  Atelier pratique de méditation - pour tous!
  Voyages et Cafés avec Jean-Michel Dufaux



Vos commentaires

"Éblouissant"  
Je fus fort impressionnée par ce concert. L’évènement musical fut soutenu et présenté par le consulat d’Israël. Ce dernier (le concert) fut introduit par une pièce de Vicktor Ullmann, compositeur emporté dans les camps de la mort nazi. Entendre cette pièce pour quatuor fait écho aux mystères et ravissements de l’âme. J’en fus profondément touchée.Tout le mérite en revient à ce quatuor, le “Dover Quartet”. Ce dernier a d’ailleurs interprété l’oeuvre de César Franck, avec brio et sensibilité. J’écris un dernier mot sur Marc-André Lemelin: un pianiste tout en force et finesse, jouant les oeuvres de Franz Schubert.

Marie T.
Jeu. 11 juin 2015