FMCM | Paganini : 24 Caprices 
Musique
Mar. 16 juin 2015 à 20:00
Musée des beaux-arts de Montréal | Salle Bourgie
1339, rue Sherbrooke O., Montréal
  Carte
38.75$ / 29 % de rabais! (Régulier:54.25$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le concert est présenté dans le cadre du Festival de musique de chambre de Montréal.

La violoniste Rachel Barton Pine, une habituée du Festival, s'attaque aux diaboliques 24 Caprices pour violon seul de Paganini au cours d'une soirée jalonnée d'explications et d'anexdotes. Ce répertoire est celui par lequel tous les violonistes sont évalués. Selon le Chicago Tribune, "Rachel Barton Pine a tout ce qu'il faut - une sonorité nourrie et polie, la vivacité, l'agilité et la précision d'une diva chantant le bel canto. Par-dessus tout, elle a une façon bien à elle de communiquer avec son public, qui ne demande qu'à la suivre."







www.festivalmontreal.org

  FMCM | Paganini : 24 Caprices

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dans la tête de Proust
  Jeannot dans la tempête
  Macbeth de William Shakespeare
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  10 ans de mariage !
  Le Sapin de Noël
  Cabaret Tollé
  No strings (attached)
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités
  Histoires de Fins
  Le clan des divorcées
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les habits de sa majesté
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier



Vos commentaires

Super  
Belle découverte d'un monde enchanté dans un décor extraordinaire.

Anabelle F.
Dim. 5 juillet 2015



Désenchantement  
Je me suis rendu compte que le violon, seul instrument sur scène, finissait par devenir fatiguant... à la longue. Mais le public a tellement applaudi et apprécié, malgré une salle à moitié remplie, que j'en conclus que je ne suis simplement pas amateur autant que je le croyais.

Michel M.
Ven. 19 juin 2015



Merveilleux!  
Toute une soirée de violon solo, et ce fut incroyable. Les 24 Caprices de Paganini rarement interprétés de manière consecutive, ont été jouées par la fabuleuse violoniste. Ce qui rendait l'expérience encore plus intéressante, furent les commenaties à chaque quelques Caprices , faits par la violoniste elle-même et bénéficiant de la traduction du présentateur. Avant que le Caprice soit joué, nous avions droit à des démonstrations des techniques utilisées lors de l'exécution de ce dernier de même qu'à de savoureuses anecdotes. Je recomande cette violoniste et ce festival sans aucune hésitation.

Chantal S.
Ven. 19 juin 2015



Du grand Paganini  
La grande violoniste Rachel Barton Pine a habilement joué les difficiles 24 Caprices de Paganini. Entre les Caprices, la musicienne expliquait les enjeux et elle livrait des anecdotes. André Turp traduisait efficacement les propos de la grande dame de la musique.

Daniel L.
Jeu. 18 juin 2015



Rachel Barton Pine, une diva   
Quel plaisir! Un jeu divin! Pour la première fois j'entendais chaque note et harmoniques! Tellement touchant et vibrant. Aussi par ses commentaires, Madame Burton Pine m'a fait apprécier encore plus chaque Caprice. Quel humour et simplicité. Merci à Monsieur Richard Turp pour la traduction bien appréciée.

Danielle D.
Jeu. 18 juin 2015