Ouïghours, prisonniers de l'absurde Ouïghours, prisonniers de l'absurde  
Cinéma
Lun. 5 octobre 2015 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même, sur présentation de votre reçu de réservation.

Popcorn gratuit.

Vingt-deux hommes se trouvent en Afghanistan en octobre 2001 lorsque les États-Unis envahissent le pays pour traquer Oussama ben Laden. Ils sont turcophones musulmans et appartiennent à la minorité chinoise ouïghoure, réprimée par le pouvoir central de Beijing. Du nord de la Chine à la base américaine de Guantanamo, le nouveau film de Patricio Henrìquez suit l’incroyable odyssée de trois de ces rescapés de l’absurde associés malgré eux au terrorisme mondial. Une coproduction ONF/Macumba Média II Inc.

De Patricio Henriquez
Sous-titré en français/

En présence d’Anne Sainte-Marie, responsable des communications, Amnistie Internationale. Ce film sera précédé du court-métrage: Libération.



www.onf.ca

  Ouïghours, prisonniers de l'absurde

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les devinettes de Reinette – FIFEM
  Death Wish | Première VOA MTL
  CRISE RH de Nicolas Silhol
  Le goût d’un pays
  Nous sommes les autres | Jean-F. Asselin
  All Nuit Long Vidéodanse re(MIX)
  Le petit Spirou | Première du film
  RVQC | L’autre côté de novembre
  Aujourd'hui est un autre jour | Première MTL
  RVQC | Les rois mongols
  Every Day | Premiere MTL
  Le manoir magique | FIFEM
  Aujourd'hui est un autre jour | À Québec
  Glory de Kristina Grozeva, Petar Valchanov
  Le petit Spirou | Sortie en salles



Vos commentaires

Bon documentaire!  
Bien aimé le film et la discussion qui s'en est suivie avec la personne des droits humains. Incroyables parcours que ces pauvres prisonniers!

Nathalie G.
Ven. 13 novembre 2015