Septembre Septembre  
Théâtre
Sam. 19 septembre 2015 à 16:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
24.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Aujourd'hui, 12 septembre, par temps de canicule, une femme travaille et un coup de fil l’interrompt: sa fille a mal au ventre; il faut venir la chercher à l’école. Arrivée sur les lieux, la femme s’abandonne à la contemplation de la cour de récréation: les jeux rituels des enfants conduisent son imaginaire sur les chemins d’une rêverie ambivalente où se superposent maints scénarios possibles, des plus ludiques aux plus morbides. Dans cette intense activité fantasmagorique, elle va jusqu’à entrevoir l’irruption d’un tueur transformant cette journée en carnage. Pourquoi cette femme introduit-elle la mort au cœur sa pensée?? Peut-être est-ce une façon pour elle d’incarner ses craintes les plus sourdes, de donner corps et formes à son chaos intérieur.

Quatre ans après leur dernière collaboration au NTE, Evelyne de la Chenelière retrouve son complice Daniel Brière pour la création d’une nouvelle partition scénique incandescente et puissamment onirique. Cette année, plus que jamais, Septembre rime avec rentrée théâtrale?!



Dans la lignée de leurs productions précédentes (pensons notamment à Henri et Margaux et Ronfard nu devant son miroir), Daniel Brière et Evelyne de la Chenelière utilisent, démontent et interrogent les codes de la représentation pour rendre sensible ce qui se déploie dans l’imaginaire, dans le souvenir ou dans le fantasme.

Nouveau Théâtre Expérimental - NTE
Espace Libre

  Septembre

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Samedi Rire Pompette
  Les mardis de l'humour au Brouhaha Ahuntsic
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Humour au Helm



Vos commentaires

Si « Septembre » revient l'an prochain, ne ratez pas ce spectacle  
J'adore l'écriture d'Evelyne de la Chenelière, je n'ai donc pas été surprise que cela me plaise. Mais le texte, assez dense et en même temps tout en finesse, est porté par l'interprète de manière remarquable, grâce à une mise en scène originale et très bien adaptée à la pièce. Je me demande encore comment le décor, simple mais très efficace, a pu être modifié, mine de rien, grâce à des éclairages qui gommaient complètement les post-it qui tapissaient le fond de la scène. Magie du théâtre!

Hélène H.
Lun. 5 octobre 2015



Bonne performence  
L'idée est bonne et c'est la réalité des enfants dans les écoles et dans leur petit monde. Sujet intéressant et bonne mise en scène. Trop sur le même ton, longueur.

Ginette L.
Sam. 26 septembre 2015



Septembre  
Interprétation dynamique d’Évelyne de la Chenelière qui rend crédible chacun des personnages troublés qu’elle a créé. Daniel Brière signe une mise en scène et scénographie sobres et efficaces qui permettent aux spectateurs de se concentrer sur le texte et la performance de l’actrice. Un texte percutant qui reflète les angoisses de quiconque à un jour eu peur de se tromper et pour qui la réalité de la relation avec un être aimé n'est pas aussi contrôlable que celle de l'imaginaire. Bien que l’actrice soit seule sur scène, la bande sonore harmonise le tempo, la mesure, la mise en situation et sème le doute.

Christianne G.
Lun. 14 septembre 2015