Diversion Diversion  
Théâtre
Ven. 23 octobre 2015 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
22.00$ / 24 % de rabais! (Régulier:29.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Quelque part entre leurs mots et ceux des autres, les AcharnéEs proposent ici un objet excentrique où la performance se mêle à l'autofiction, où la réalité côtoie l'onirisme le plus déjanté. Tantôt avec fracas, tantôt avec tendresse, Diversion est une rencontre intime entre spectateur et acteur.

Réunis pour fêter la vie, les AcharnéEs réinventent les possibles de la société qui les berce et les berne. Une question fondamentale sous-tend leurs réflexions: dans un monde où l'individu est constamment déresponsabilisé, comment définir son rôle dans le vivre ensemble? Peu à peu, les AcharnéEs se dévoilent par leurs confessions étranges et leurs obsessions singulières... leurs désirs, leurs perceptions et leurs aspirations se matérialisent alors. On distingue de moins en moins le vrai du faux. Le réel de l’inconscient. On plonge dans un univers où les angoisses et les fantasmes de chacun permettent de se redéfinir et de se rassembler. Enfin.

« Ne nous tuez pas avant l'heure. »
- Madeleine Gagnon

INSPIRATIONS
Au Théâtre AcharnéE, nous refusons le prêt-à-penser. Nous réfléchissons ensemble pour créer une parole plurielle nourrie de l’apport de chacun des créateurs. Nous refusons la hiérarchie dans l’acte de création et nous privilégions la richesse de l’échange. Nous croyons plus que jamais à la nécessité de l’acte théâtral comme vecteur de rassemblement, de célébration et d’implication sociale. La pierre angulaire de notre recherche est de ramener l’identité de la femme à son essence, à ce qui l’a construit et à ce qui l’annihile. Nous tentons de mettre en images des archétypes et des symboles liés à cette nature et nous cherchons à dénoncer leurs faux-semblants à travers une dramaturgie éclatée. En explorant l'autofiction, nous poursuivons avec conviction la proposition des artistes féministes qui nous ont précédées : le personnel est politique. Nous cherchons à réinventer le rapport au spectateur en l'amenant à devenir un personnage nécessaire à l'histoire. Nos oeuvres s'adressent à un public qui recherche un théâtre différent, ouvert, excentrique et surprenant.

BIOGRAPHIE
Le Théâtre AcharnéE, réuni depuis plus de 10 ans, produit ses créations originales dans divers événements et festivals. En 2014, le collectif présente à guichet fermé T'en souviens-tu, Pauline? à Espace Libre. À la demande générale, ce solo performatif hommage à la mémoire de Pauline Julien est repris en 2015. Lors du Festival Fringe 2013, Diversion est sélectionné pour plusieurs prix et se voit attribuer celui de Zone Homa pour la création francophone la plus prometteuse. Depuis, les AcharnéEs continuent leurs recherches pour officialiser la création de Diversion à La Chapelle à l'automne 2015.

CRÉATION ET INTERPRÉTATION
Mathilde Addy-Laird · Sabrina Casault · Cédric Patterson · Audrée Southière
LUMIÈRES
Valérie Bourque
CONCEPTION SONORE
Benoît Côté
ASSISTANCE À LA CRÉATION
Julie Tessier
RÉGIE
Valérie Bourque et Dominic Dubé

www.theatreacharnee.com
www.lachapelle.org

  Diversion

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FIFA | Touche française
  FIFA | Mali Blues
  The Fate of the Furious | VOA
  FIFA |Le triomphe des images il y a 1000 ans
  FIFA | Art in the 21st Century: Chicago
  The Zookeeper's Wife | Première Montréal VO
  Le femme du gardien de zoo | Première Mtl VF
  FIFA | Magritte, la trahison des images
  FIFA | Strike A Pose
  Jérôme Bosch, Le Diable aux Ailes d'Ange
  FIFA | A Shape of Time-The Composer Jo Kondo
  FIFA | L'héritier
  La fille inconnue des Frères Dardenne
  FIFA | Der Stehgeiger, le violoniste debout
  FIFA | Silenced



Vos commentaires

Originalité  
Commentaires de mes invités: Si vous aimé l'originalité ou tout ce qui sort de l'ordinaire, allez voir cette pièce.

Jeannine C.
Lun. 26 octobre 2015