Untied Tales (The Vanished Power of [...]) Untied Tales (The Vanished Power of [...])  
Danse
Ven. 30 octobre 2015 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
22.00$ / 24 % de rabais! (Régulier:29.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Cette pièce, aussi poétique que sombre, se déroule comme un conte défait. Elle aborde la rencontre de l’autre et de son grand plein de souffrances et de merveilles. Un monde hallucinogène où l’on n’est jamais aussi seul qu’on le croit et où ce que les yeux ne voient pas, existe. Un constant sentiment d’urgence. Hands up, pour la transe, pour le drum, oui, pour que ça nous mène à notre destination finale… là où on sait qu’on ne saura rien.

BIOGRAPHIES

PETER JASKO
Peter Jasko est né à Liptovsky Mikulasin en Slovaquie en 1982. Il a suivi ses premiers cours de danse à la compagnie de danse folklorique Dumbier Slovakia où il est resté pendant onze ans. De 1996 à 2001, Peter étudie et obtient un diplôme au Conservatory J.L. Bella of dance de Banka Bystrica toujours en Slovaquie. Il a poursuivi des études supérieures à l’University of Music and Dramatic Arts de Bratislava avant d’être admis à l’école internationale de danse P.A.R.T.S de Bruxelles en 2002, sous la direction d’Anna Teresa de Keersmaeker. Ces expériences professionnelles incluent la danse avec différentes compagnies internationales et différents artistes internationaux, tels que Zuzana Hajkova, Opera Banska Bystrica, ASpO, Company Roberto Olivan, OXOXOX - Juri Konjar, G. Barberio Corsetti et Fatou Traore, Company Sidi Larbi Cherkaoui (pour la création de « Myth » en 2007). Peter collabore aussi, depuis 2001, avec David Zambrano comme interprète et comme assistant pour ses cours et ses ateliers. Peter Jasko est le cofondateur de Les SlovaKs Dance Collective qui ont créé Opening Night (2007), Journey Home (2009), The Koncert (2010) et Fragments (2012).

CLARA FUREY
Créatrice insaisissable, Clara Furey est une artiste entière, unique. Danseuse et pianiste de formation, sa musique, très théâtrale, s’inspire autant de Tori Amos que de Nina Simone ou Björk. En 2011, elle est programmée au Festival International de Jazz de Montréal et fait salle comble. La même année, elle crée Hello… How Are You? avec Céline Bonnier à La Chapelle Scènes Contemporaines. Elle crée aussi Night Will Come avec Michikazu Matsune au musée Ethnologique de Vienne. Elle travaille en collaboration avec Benoît Lachambre sur plusieurs projets, dont Chutes Incandescentes entre 2009 et 2012. Depuis 2004, elle a dansé pour les chorégraphes Claude Godin (Magnet-Mesc, Chuchotements), Georges Stamos (Réservoir pneumatic, Schatje et Kloak), et Danielle Desnoyers (Play it Again ! et Là où je vis). En 2011 elle participe également à Red Waters un opéra de Lady & Bird mis en scène par Arthur Nauzyciel et chorégraphié par Damien Jalet. Elle a continué de travailler auprès de Damien Jalet avec qui elle danse en 2013 au Musée du Louvre. Dernièrement, Clara a dansé dans la dernière création de David Zambrano (Tierras Enamoradas), dans le Projet Hôtel de la 2ème porte à gauche sous la direction de Catherine Gaudet et de Jérémie Niel et dans Unrelated de Daina Ashbee. Elle a joué dans le dernier film de Guy Maddin, The forbidden room.

CHORÉGRAPHIE ET INTERPRÉTATION
Clara Furey · Peter Jasko
CONCEPTION SONORE
Tomas Furey
LUMIÈRES
Alexandre Pilon-Guay
AIDE À LA DRAMATURGIE
Catherine Gaudet

  Untied Tales (The Vanished Power of [...])

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Moi, petite Malgache-Chinoise
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie
  L'Envers de moi
  Les danses de la mi-chemin 2016



Vos commentaires

Solide performance.  
Peter Jasko et Clara Furey (fille de Louis Furey et Carole Laure) nous offre une performance éblouissante dans cette œuvre où l'on nous présente deux corps aux mouvements hésitants, saccadés et malhabiles évoluant dans un univers soit de début de l'humanité ou de période post-apocalyptique (je ne suis pas certain). Le déploiement de tant de gestes inhabituels a dû demandé des efforts considérables et une forme exceptionnelle des protagonistes. La musique particulièrement dans la première partie se mariait admirablement avec le visuel. Il faudra surveiller la prochaine sorties de ces artistes.

Denis B.
Mar. 10 novembre 2015



Quand on a du sang d'artiste dans les veines.  
Fille de Carole Laure et de Lewis Furey, Clara Furey comme dans toutes ses prestations est bouleversante d'émotions. Et que dire de la performance de Peter Jasko sinon bravo. La musique des plus saccadé de Tomas Furey ajoute beaucoup de plus a cette chorégraphie.

Yves P.
Lun. 9 novembre 2015



«Chef-d'oeuvre»  
Untied tales: the vanishing power of 31 octobre 2015 Théâtre La the usual reign Chapelle «Chef-d’œuvre» Quand nous sommes entrés dans la salle de spectacle, les deux artistes qui performaient étaient déjà étendus sur le sol attendant…Quand tout le monde fût installé, les lumières se sont éteintes sur le public, et le couple s’est mis à bouger sur une musique très forte et percutante. D’abord petits mouvements saccadés, qui allaient en s’amplifiant, diminuaient, reprenaient de plus belle, comme deux pantins désarticulés, avec des mouvements très articulés…dans le respect de la chorégraphie de Clara Furey et Peter Jasko. Que c’était beau, Seigneur cette espèce de conte défait…qui se refaisait et se défaisait à nouveau. Nous avons adoré!

Marie T.
Mar. 3 novembre 2015



Duo flamboyant  
La gestuellede Peter est faite de précision, de prouesse physique et d’une fluidité exceptionnelle. Alors que Clara deploie tout son talent. À voir!

Quoc Hung T.
Ven. 30 octobre 2015



Belle soirée !  
Très belle performance de ce duo !

Jo Anne A.
Ven. 30 octobre 2015