Maldoror-Paysage Maldoror-Paysage  
Théâtre
Sam. 18 avril 2009 à 15:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
18.00$ / 28 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Maldoror, être surhumain, lutte contre le Créateur et la Beauté en commettant des crimes. Dans un monde surréel et inquiétant, des actions extrêmes se déroulent : les objets et les animaux parlent, les métamorphoses se multiplient, un adolescent est entraîné par Maldoror, un livre se fait et se défait. À partir des Chants de Maldoror de Lautréamont, le spectacle propose une fresque de la cruauté, mais aussi de l'imaginaire salvateur. On y retrouve une passion de l'absolu, une lutte contre l'autorité, une recherche du bien, ou plutôt du « mieux », une tentative d'embrasser l'homme dans sa totalité.

Auteur: Lautréamont
Mise en scène et montage du texte: Olivier Kemeid
Distribution: Mathieu Gosselin, Pierre Limoges, Jean-François Nadeau, Vincent-Guillaume Otis, Elkahna Talbi

www.espacelibre.qc.ca/html/prog-spectacles.html#maldoror

  Maldoror-Paysage

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  SYLI D'OR | Abdel Kadiri + Havana Mambo
  SYLI D'OR | Bejino + D-Flow
  SYLI D'OR | Ensemble Tango Porteño+La Divina
  Bach en Italie
  Un après-midi viennois
  West Trainz à Montréal en lumière
  Malika Tirolien
  Motown & Disco Inferno
  SMCQ | Les Fonoformies
  SYLI D'OR | The Resojets + Artiko
  3rio
  Hommage aux Beatles
  La marmite ensorcelée | JMC
  Stéphanie St-Jean
  SYLI D'OR | Via Pangée + Ryan Gazzola Band



Vos commentaires

Étonnant  
Il faut d'abord accepter la violence du texte: il s'agit du délire poético-sadique d'un adolescent qui se cherche: spectateur averti, salut! Mais il y a plusieurs moments comiques itou. Mise-en-scène inventive (faire beaucoup avec peu et demander la complicité active du spectateur: la magie du théâtre, quoi!) et excellente performance des comédiens (jeu très physique). Et la salle très intime de l'Espace libre. Bravo!

Marcel L.
Dim. 19 avril 2009