Quasar | Le cri des oiseaux fous Quasar | Le cri des oiseaux fous 
Musique
Dim. 8 novembre 2015 à 14:00
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boul. Monk, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, l'après-midi même, sur présentation de votre reçu de réservation.

Ce concert s’inspire et rend hommage aux romans de Dany Laferrière Le Cri des oiseaux fous et L’Énigme du retour. Dans ce parcours où musique écrite, improvisation et traitement électronique se côtoient, Quasar fait équipe avec le saxophoniste Jean Derome. Dany Laferrière a généreusement accepté d’enregistrer, avec sa voix unique, les citations ponctuant l’Énigme du retour.

Composition Jean-Marc Bouchard
Interprétation: Quasar-Jean Derome - Rouge

Composition Jean Derome
Interprétation: Quasar - L’Énigme du retour

Composition Jean-Marc Bouchard
Textes et récitant: Dany Laferrière
Interprétation: Quasar - Jean Derome

Composition John Butcher
Interprétation: Quasar - Balance



  Quasar | Le cri des oiseaux fous

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ciné-art: Painted Land
  La fille inconnue des Frères Dardenne
  FIFA | Bliss, Épopée d'une création
  Ciné-art: Nous autres, les autres
  Frantz (version sous-titrée française)
  FIFA | Der Stehgeiger, le violoniste debout
  Un petit boulot de Pascal Chaumeil
  Gifted en VOA | Première à MTL
  Première DEMAIN TOUT COMMENCE-Chicoutimi
  Première DEMAIN TOUT COMMENCE-Trois-Rivières
  Première de DEMAIN TOUT COMMENCE-Sherbrooke
  La tortue rouge de Michael Dudok de Wit
  FIFA | Art in the 21st Century: Chicago
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE
  The Fate of the Furious | VOA



Vos commentaires

«Intéressant & marginal»  
Conçu par Jean-Marc Bouchard après et d’après la lecture de 2 œuvres de Danny Laferrière soit «le cri des oiseaux fous» et «l’Énigme du retour», il fût intéressant de constater que ces saxophones peuvent être utilisés pour reproduire les bruits du vent, de la mer, de la circulation etc… ¸ Et à Pétionville en Haïti, il y en a de la circulation et nous la «sentions» grâce à la justesse du jeu des artistes. La voix de D. Laferrière se fît entendre en guise d’introduction au concert, et aussi celle d’Audrée Southière pour la narration de certaines phrases faisant partie de «l’Énigme du retour», accompagnée des musiciens. Sa voix donnait du poids à l’histoire et la rendait «vivante». Nous avons préféré cette dernière partie, car la première était trop bruyante. Mais c’est justement cette sorte de bruits que l’on doit entendre dans ce pays du Tiers-Monde, où nous ne sommes jamais allés, mais que nous avons «senti» ce soir-là, grâce à une musique quelque peu marginale, mais intéressante quand même.

Marie T.
Mar. 10 novembre 2015