Jozza Jazz | Festival du Monde Arabe Jozza Jazz | Festival du Monde Arabe  
Musique
Jeu. 23 avril 2009 à 20:00
Place des Arts | Cinquième salle
175, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:22.12$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Mohamed Gomar, François Bourassa et son groupe
(Hollande, Québec).

Une création audacieuse qui croise des mémoires et des traditions à la fois millénaires et contemporaines. Le Maître irakien du jozza, Mohamed Gomar, rencontre des jazzmen de Montréal, dans une occasion unique de découvrir et d’apprécier son exceptionnelle virtuosité comme compositeur capable d’innover et de faire vibrer pour tous cette petite vièle à quatre cordes, dont la caisse de résonance est confectionnée à partir d'une noix de coco, dans une totale harmonie avec l’improvisation du Jazz.

Le public montréalais connaît déjà le talent de Gomar qui fut le directeur artistique de la mémorable soirée de clôture de l’édition 2008, Maqam Flamenco. Entre respect des traditions musicales irakiennes et intégration de nouvelles sonorités, cette soirée d’ouverture lancera parfaitement le programme hors saison du Festival du Monde Arabe de Montréal. Un festival qui fête sa 10è édition en célébrant les mémoires, à commencer par les traditions musicales prestigieuses du passé mais pour mieux explorer de nouvelles pistes.

www.festivalarabe.com

  Jozza Jazz | Festival du Monde Arabe

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Les monologues du vagin
  Crudités
  Macbeth de William Shakespeare
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Cabaret Tollé
  10 ans de mariage !
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Le Sapin de Noël
  Gloucester - Délire shakespearien
  Mes enfants n'ont pas peur du noir
  Le saut du lit
  Le clan des divorcées
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Joyeuse Matinée de Noel



Vos commentaires

Un bon départ pour le FMA !  
Très bon spectacle ! Si le Jazz et le Jozza ne semblaient pas se "fondrent" l'un dans l'autre au début, le mariage était convainquant lors de la deuxième partie du spectacle ! Mohamed Gomar était fabuleux ! Merci pour cette soirée !

Caroline S.
Ven. 24 avril 2009