Reda Saoui - 60 minutes Reda Saoui - 60 minutes   
Humour
Mar. 12 janvier 2016 à 20:00
Théâtre Ste-Catherine
264, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Ne prétendant pas faire dans la facilité, Reda nous propose de partager son monde le temps d’un instant et de s’évader avec lui dans ses délires. Son regard malin sur la société donne naissance à des propos s’écartant des consensus. Son personnage de scène est attachant et le restera malgré les provocations qu’il peut parfois lancer, gracieuseté de son regard sympathique et de son sourire moqueur. Reda s’empare du micro afin de critiquer, d’affirmer, de contredire et d’imposer son point de vue qu’il tient à faire connaître. Son pouvoir persuasif lui permet de s’amuser avec les émotions des spectateurs en les créant et en les manipulant. Du Reda Saoui ça se vit, alors venez vivre une belle heure au Théâtre Ste-Catherine et rire avec nous.

www.theatresaintecatherine.com/fr/a-propos-des-spectacles/reda-saoui-60-minutes

  Reda Saoui - 60 minutes

Inscription
Fil culturel | Humour

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La Résurrection d'Hassan | VOSTF
  Et au pire on se mariera de Léa Pool
  Folles de joie | Paolo Virzi
  Toujours Ensemble | VOA avec STF
  120 battements par minute | Robin Campillo
  Gabriel et la montagne - projection spéciale
  Kedi de Ceyda Torun
  Soirée de performances audiovisuelles
  Les nuits blanches du facteur de A.K.
  Poésie sans fin d'Alexandro Jodorowsky
  Le Problème d'infiltration
  Paris Pieds Nus | D. A. et F. G.
  Réparer les vivants
  Ciné-Conférence: Nouvelle-Zélande Nord
  La Communauté de Thomas Vinterberg



Vos commentaires

Très bon humoriste.  
Humoriste très sympa qui sait observer les travers des humains et les siens pour mieux nous les décrire de façon délicieuse et irrésistible. J'ai beaucoup rit et il y avait beaucoup de monde. Je crois qu'il roule sa bosse depuis un petit bout de temps. À voir.

Denis B.
Sam. 16 janvier 2016