Jour de fête (1949) Jacques Tati  
Cinéma
Dim. 17 janvier 2016 à 18:30
Cinéma VA-114
1395, boul. René-Lévesque O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:8.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Café, thé et desserts disponibles durant l'entracte. Stationnement gratuit après 18h.

C’est le jour de fête dans un petit village français : les forains arrivent! Les adultes se font beaux, les enfants sont fous de joie. François, le facteur, se laisse distraire de sa tâche par l’excitation ambiante, avant qu’un film sur les exploits de la poste américaine ne l’inspire à améliorer ses méthodes de travail.

Poétique, nostalgique, un brin ironique, Jour de fête est une merveille de la comédie française. Il est difficile de croire qu’il s’agit du premier long métrage de Jacques Tati (1908-1982) tant sa mise en scène est maitrisée et aboutie. Tati est issu du music hall, où ses numéros comiques font de lui une vedette dans les années 30. Il signe à la même époque les scénarios de quelques courts métrages dont il tient aussi la vedette, et joue dans quelques autres films, notamment pour Claude Autant-Lara. Jour de fête développe un personnage et des situations esquissés dans son deuxième court métrage comme réalisateur, L’école des facteurs (1946).

L’humour de situation de Tati est aussi simple qu’efficace : comment planter un poteau lorsqu’on louche, un carrousel transformé en piste d’entrainement. Jour de fête est aussi célèbre pour son utilisation humoristique et incongrue des bruits : un caquètement de poule chez le barbier, un flirt sur fond de trame sonore de western de série b, une mouche qui devient un running gag. Les dialogues passent souvent au second plan, enterrés par les sons ambiants, alors que le film se concentre sur des gags visuels et physiques, près de la pantomime. Le timing comique de Tati, qui joue François, n’a rien à envier à Keaton ou Chaplin. La séquence où notre héros, ivre, tente de rentrer à vélo et sa « tournée à l’américaine » sont de véritables morceaux d’anthologie qui vous feront hurler de rire et vous émerveiller de tant d’inventivité. (Version restaurée noir et blanc avec touches de couleurs)

Le film sera précédé d’un des courts métrages les plus célébrés de tous les temps: LE BALLON ROUGE (1956, France), gagnant de la Palme d’or du court métrage et d’un Oscar, présenté dans une copie vintage en Technicouleur.

JOUR DE FÊTE (1949, France, 79 min., v.o.f.s-t.a.) Jacques Tati

www.cineclubfilmsociety.com

  Jour de fête (1949) Jacques Tati

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les tireux d'roches
  Heymoonshaker
  Distant Echoes
  Hommage à David Bowie
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Hommage à Metaliica
  Bach avant dodo
  Noël... sous les chandelles!
  Hommage aux Colocs
  Colin Hunter
  Jean-Michel Morris
  Quartom – Acte III
  Les mardis pm: Le Noël de Quartom
  Mardis métissés – Kyra Shaughnessy - Passage
  CHOPIN... sous les chandelles !