Au bout de la nuit Au bout de la nuit  
Théâtre
Sam. 23 mai 2009 à 14:00
Théâtre du Nouveau Monde
84, rue Sainte-Catherine O., Montréal
  Carte
8.00$ / 20 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: lecture présentée dans la salle de répétition du Théâtre du Nouveau Monde.

Lecture publique de la pièce Au bout de la nuit

Texte de l'israëlien Motti Lerner
Mise en lecture de Lorraine Pintal
Avec Paul Ahmarani, Émilie Bibeau, François-Xavier Dufour, Maryse P. Lapierre, Lorraine Pintal, Hubert Proulx, Guy Thauvette et Marthe Turgeon

Dans la partie nord d’Israël, une famille de classe moyenne, ne fuyant pas la ville malgré les bombardements du Hezbollah, se prépare à célébrer le mariage de leur deuxième fils. L’aîné, vivant à New York depuis la fin de son service militaire, est de retour pour la première fois en cinq ans. Le benjamin, toujours dans l’armée où il a participé à de violents combats, tarde à rentrer. À son arrivée, personne ne semble remarquer la précarité de son état mental.

En réaction à la guerre de l'été 2006 entre Israël et le Liban, Wajdi Mouawad propose une collecte de fonds qui permettra d'offrir des bourses d'écriture à des auteurs des deux pays touchés. En collaboration avec le Festival TransAmériques (FTA) et le Théâtre du Nouveau Monde (TNM), le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) vous présente les textes de ces quatres auteurs.

www.cead.qc.ca

  Au bout de la nuit

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Réversible | Les 7 doigts à la TOHU
  L’Alzheimer
  Apéro Ecto et marathon d'écriture
  Poésie et Open Mic
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Chant prénatal
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo



Vos commentaires

Quelle performance  
Très bon texte qui démontre la folie de la guerre et les perturbations que subissent les belligérants. J'ai toujours pensé que Paul Ahmarani était le comédien le plus talentueux de sa génération et il me l'a encore démontré. Même si ce n'était qu'une mise en lecture il n'a jamais décroché d'un iota de son personnage.

Yves P.
Sam. 23 mai 2009