Naples la sensuelle | Boréades de Montréal Naples la sensuelle | Boréades de Montréal  
Musique
Ven. 19 février 2016 à 18:30
Musée des beaux-arts de Montréal | Salle Bourgie
1339, rue Sherbrooke O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

NAPLES LA SENSUELLE: Concertos pour flûte à bec, flûte traversière et ensemble à cordes de Durante, Fiorenza, Scarlatti et Pergolisi

En collaboration avec la Fondation Arte Musica et en lien avec l’exposition Pompeii, Musée des beaux-arts de Montréal

On connaît peu la musique instrumentale napolitaine de la première moitié du XVIIIe siècle; en ce qui regarde cette époque, nos oreilles sont en effet davantage sollicitées par les maîtres du Nord de l’Italie, Vivaldi au premier chef. L’extrême importance de Naples dans le domaine de l’opéra est connue depuis longtemps; pourtant, ses musiciens ont écrit des concertos qui allient, dans la vocalità où ils sont passés maîtres, un souci contrapuntique, qui pourrait sembler archaïque s’il n’était associé à une sensualité harmonique unique. Dans certains de ces concertos, le traversière trouve une expressivité à sa mesure tandis que la flûte à bec connaît quelques-uns des derniers sommets de son répertoire.

www.mbam.qc.ca

www.boreades.com/naples-la-sensuelle


  Naples la sensuelle | Boréades de Montréal

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gang de voleurs !
  Théâtre Libre 2017
  Les Plaideurs
  Sur les rails
  Eau courante
  Botox & Silicone
  Ostie de Fin de semaine
  Chapitre 4 - Portrait de famille
  10 ans de mariage !
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Burn Out Total



Vos commentaires

Très bon!  
Merci pour cette soirée mémorable! C'était magnifique!

Nathalie G.
Lun. 4 avril 2016



Un enchantement!  
Quel enchantement que cette musique ! Une superbe soirée, des pièces instrumentales classiques. Un pur délice. Juste dommage qu'on laisse entrer et circuler les retardataires !

Normand L.
Ven. 26 février 2016