Boris sans Béatrice | Première Sherbrooke Boris sans Béatrice | Première Sherbrooke 
Cinéma
Jeu. 18 février 2016 à 18:30
La Maison du Cinéma
63, rue King O., Sherbrooke
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Des mesures pour contrer le piratage pourraient être mises en place pour cette représentation. Les cellulaires et autres appareils audio-vidéo pourraient ne pas être admis en salle. Nous vous suggérons de laisser vos appareils dans un lieu sécuritaire avant de vous présenter à la salle.

Arrivez tôt, le nombre de places est limité. La distribution des places se fait selon le mode "premier arrivé, premier servi". La réservation ne vous garantit pas un siège. atuvu.ca et le cinéma ne sont pas responsables du nombre de laissez-passer distribués.

Boris sans Béatrice c'est l’histoire de Boris Malinovsky (James Hyndman), un esprit fort et orgueilleux qui ne manque pas d’une certaine arrogance par rapport à ses réussites. Boris semble avoir atteint tous ses buts. Depuis un temps, sa femme Béatrice (Simone-Élise Girard), Ministre au Gouvernement du Canada, est clouée au lit victime d’une mystérieuse maladie. Pour fuir son tourment, Boris entretient une relation avec une collègue, Helga (Dounia Sichov), et se rapproche de la jeune domestique de la maison, Klara (Isolda Dychauk). L’apparition soudaine d’un inconnu (Denis Lavant) obligera Boris à se confronter au monde, à ses acquis et à ses certitudes.


  Boris sans Béatrice | Première Sherbrooke

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Cabaret Tollé
  10 ans de mariage !
  Les monologues du vagin
  Joyeuse Matinée de Noel
  La singularité est proche
  Gloucester - Délire shakespearien
  No strings (attached)
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Crudités
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Le clan des divorcées
  Ai-je du sang de dictateur?
  Histoires de Fins
  Dans la tête de Proust