Marie Thomas - Comment va le monde?   
Théâtre
Sam. 2 avril 2016 à 16:00
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Seule en scène, Marie Thomas est Sol. Sans le moindre artifice, à la seule force de son talent la voilà qui fait revivre le clown philosophe québécois. Simple, sincère. Vraie.

Karine Prost, RUE DU THÉÂTRE

Ce qui fait de Marie Thomas une exception ne se nomme pas aisément mais cela saute aux yeux et saisit le cœur. C’est quelque chose comme l’alliance de l’intensité et de la fragilité, une puissance dramatique qui est sans doute cette « disposition aux larmes qui s’exprime par une avalanche intérieure » dont parle Cioran qui précise : « Larmes et non pleurs ». Un vertige d’humanité donc.

Jean-Pierre SIMÉON

Marie Thomas, comédienne immense et modeste. Les plumes de notre chapeau balaient le sol devant Michel Bruzat. Sa mise en scène nous livre sur un plateau étoilé l’un des textes les plus drôles, les plus émouvants, sur la vie en général, la condition de l’acteur et… son regard sur le public !

Anne Camboulives, VAUCLUSE matin

Marie Thomas, son grand manteau et sa fleur à la main, est inoubliable. Sa naïveté et sa jubilation de jeu sont un régal et la comédienne porte avec la plus grande simplicité les mots essentiels de Marc Favreau. Attendrissante et stupéfiante de générosité, dirigée comme toujours avec une sobriété exemplaire par Michel Bruzat, elle ressuscite le grand Sol avec une émotion infinie. On ne peut pas passer à côté de ce moment de bonheur.

Nicolas Arnstam, FROGGY’S DELIGHT

www.udfou.com/marie-thomas-sol/

  Marie Thomas - Comment va le monde?

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  No strings (attached)
  Ai-je du sang de dictateur?
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Crudités
  10 ans de mariage !
  Cabaret Tollé
  Histoires de Fins
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Gloucester - Délire shakespearien
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Les monologues du vagin
  Les habits de sa majesté
  Le Sapin de Noël
  Dans la tête de Proust
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

Sol à son meilleur.  
Nous avons réellement apprécié le spectacle. Marie Thomas se donne entièrement beaucoup de texte et effets visuels. Bravo à l Université de Foulosophie pour cette initiative.

Serge G.
Lun. 4 avril 2016