Moi au milieu du monde Moi au milieu du monde 
Théâtre
Sam. 17 mars 2007 à 20:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
12.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:18.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Écrit, interprété et mis en scène par Jean-Pascal Fournier, Moi au milieu du monde explore les thèmes de la dépossession et de l’isolement dans une société contemporaine où il est parfois difficile de se reconnaître. À cheval entre la performance et le conte urbain, au milieu de chaussures abandonnées et de quelques blocs de béton, 4 histoires se font écho :

Pat garde en otage un homme dans son 1 ½. Mario s’enfuit du Motel Idéal pour se retrouver sur le boulevard Taschereau au beau milieu de la nuit. Jimmy, adolescent avec une légère déficience intellectuelle entretient une relation étrange avec les poissons et Pierre, commis chez Copie express, obligé d’assister à un colloque sur la photographie en Roumanie.

Possédant un univers unique, une parole à la fois drôle et touchante, nourrissant un amour sans cesse renouvelé pour les arts de la scène et leurs spécificités, autant inspiré par les détails quotidiens de son quartier Centre Sud que par les œuvres parfois déroutantes des musées d’art contemporain, Jean-Pascal Fournier nous présente ici une première œuvre à la fois extrêmement personnelle et universelle.

Texte, jeu et mise en scène : Jean-Pascal Fournier
Régie, éclairage : Valérie Ménard
Environnement sonore : Dominique Hamel
Direction de production : Valérie Bourgeois


  Moi au milieu du monde

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Réversible | Les 7 doigts à la Tohu
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Poésie et Open Mic
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Chant prénatal
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  L’Alzheimer
  Apéro Ecto et marathon d'écriture



Vos commentaires

Monsieur Fournier, chapeau!  
Un texte. D’un réalisme bien élaboré... Une mise en scène. D’une simplicité imaginative et étrangement efficace... Une interprétation. D’une honnêteté émouvante... Et que derrière tout ça, on retrouve une seule personne?!?! Un très beau « coup » de théâtre!

Dominique B.
Mar. 3 avril 2007



quelle performance d artiste  
4 univers en partage, 4 solitudes a decouvert, de quoi vous faire reflechir et quelle performance d artiste ... chapeau

Ghislaine C.
Dim. 25 mars 2007



À voir, tout simplement!  
Quel jeu! Jean-Pascal Fournier rend un texte unique, rempli d'émotions, de messages, de sentiments et cela, d'une façon remarquable et on ne peut plus aisée. Il utilise chaque élément du décor avec un soin indescriptible, allant même jusqu'à transformer un seul et unique objet en pièce maîtresse des différents univers présentés. La complicité qu'il a avec son public est tout autant unique et même les plus insensibles ne peuvent se passer de réagir tout au long de l'oeuvre. Espérant que cette pièce et Jean-Pascal Fournier sauront obtenir toute la visibilité qu'ils méritent dans l'avenir.

Martin C.
Sam. 24 mars 2007



Quatre personnages, quatre beaux caractères, un seul et excellent acteur. Bravo!  
Passer à côté de ce spectacle, c’est passer à côté d’un moment unique! Un texte riche dans lequel les mots porteurs d’émotion résonnent et touchent. Un décor dénudé et sobre, jusqu’à ce que les blocs de béton « s’animent ». Faire appel à l’intelligence créative des spectateurs, c’est « intelligent ». Les accessoires « chaussures » et « lampe » relèvent d’une imagination fertile et originale. Une expérience sublime, un spectacle complet… que je voudrais revoir!

Johanne T.
Sam. 24 mars 2007



Bravissimo  
La pièce Moi au milieu du monde nous a sidéré. La violence du texte, interprété avec talent, vient nous chercher pour nous transporter dans un univers désarmant. La mise en scène était tout aussi originale qu'intéressante. Les personnages étaient riches d'une banalité méconnue par mon invité et moi. Bravo et merci pour les belles claques que la pièce m'a porté au visage pour m'ouvrir les yeux sur un univers trop souvent répugné et oublié...

Antoine R.
Mer. 21 mars 2007