Louis-Elyan Martin | Andrea Peña | PRIUM Louis-Elyan Martin | Andrea Peña | PRIUM 
Danse
Mer. 13 avril 2016 à 20:00
Maison de la culture Mercier
8105, rue Hochelaga, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

LOUIS-ELYAN MARTIN
Être artiste, se donner corps et âme pour sa discipline, y mettre toute son énergie, toute sa sensibilité, mais vouloir garder son intimité. Voilà le dilemme que met en scène Louis-Elyan Martin en s’inspirant profondément de la vie de l’illustre Maria Callas à travers toute la puissance d’interprétation de Laurie-Anne Langis. C’est une véritable lutte qui va se révéler tout au long du spectacle, dans laquelle l’artiste va s’ingénier à dissimuler sa vraie personnalité derrière un masque scénique. Dualité de la femme, dualité de l’artiste, mais également dualité de l’humain, puisqu’en chacun de nous réside ce sentiment. D’innombrables contradictions rythment la chorégraphie entre chute et ascension menant le spectateur au bord du vide. Un troublant passage de l’ombre à la lumière, prenant, envoutant et hypnotisant, relevé par une véritable justesse gestuelle.



ANDREA PENA
La base contextuelle de Kairos d’Andrea Peña nait d'un intérêt pour la manifestation globale du soi individualiste, à l'intérieur d'un plus grand groupe homogène. Dans cette société qui requiert de la complémentarité entre ses membres, nous trouvons l'omniprésence d'un vide, entre ce qu'en théorie, la coexistence devrait être et son application réelle aujourd'hui. Kairos est une exploration ainsi qu’une représentation chorégraphique de la manifestation de l'individualité au coeur d’une société homogène. L'actualisation d'une telle exploration conceptuelle amène les danseurs dans un voyage de 25 minutes. Cette pièce de danse contemporaine explore l'homogénéité sociale à travers la répétition et la synchronisation physique. Elle dévoile au public des moments chorégraphiés de la conscience collective. La vision artistique d'Andrea Peña défie l’idée du mouvement en explorant la conversation entre mouvement et design expérimental, créant des chorégraphies qui prennent la forme d'installations vivantes.



PRIUM
Les techniques du robot et du « popping » appliquées au mouvement nous dressent face à des machines humaines. Des machines, certes, mais humaines, réellement, car le mouvement est intense, sensible, personnel. Chaque danseur nous transporte dans son imaginaire en nous racontant une histoire avec son corps. L’authenticité émotionnelle de chacun est palpable. Mais de quelle histoire s’agit-il ? De l’amour, toujours. Celui que nous connaissons tous, celui qui est différent et unique pour chacun de nous, celui qui nous parle à tous. Pas de doutes, Handy « MonstaPop » Yacinthe nous propose ici une chorégraphie résolument novatrice et expérimentale tout en étant bouleversante.

PRIUM(PRIme Unmoved Mover) : «Je suis l’ultime motionnaire de mon corps et le motionnaire détaché de ce même corps.»



www.vuesurlareleve.com

  Louis-Elyan Martin | Andrea Peña | PRIUM

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Jeannot dans la tempête
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Le clan des divorcées
  Le Sapin de Noël
  Cabaret Tollé
  La singularité est proche
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Les habits de sa majesté
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités
  No strings (attached)
  Les monologues du vagin
  Dans la tête de Proust
  10 ans de mariage !